Border Collie Forum
Ce forum héberge de nombreux nouveaux messages chaque jour.
Cependant, seuls les membres enregistrés et qui se sont présentés ont accès à l' intégralité des rubriques et données.

Vous souhaitez participer?
Il vous suffit de vous enregistrer pour devenir membre de la communauté.
L' inscription est libre, gratuite, et sa validation, immédiate.
Elle n'engage à rien et la suppression d'un compte est libre.

A bientôt sur le forum





Bienvenue sur le forum n°1 dédié au Border Collie. Plus de 10000 membres y ont participé, et bientôt 10 ans d'ancienneté...
 


PortailRechercherAccueilRèglementS'enregistrerMappemondeConnexion

Partagez | 
 

 Dans quelle mesure impactons-nous le caractère d'un chien ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rippy
Bordermaniaque avéré
Bordermaniaque avéré
avatar

Féminin
Nombre de message : 2058
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 12/11/2015
Une citation que j'aime bien: : Tu deviens responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé

MessageSujet: Dans quelle mesure impactons-nous le caractère d'un chien ?   Mar 11 Oct 2016, 14:49

Dans la lignée de mes petites questions philosophiques... Une réflexion que je me suis faite Wink

Vendredi dernier, mon chacal a retrouvé son frangin. Il s'étaient vus pour la dernière fois au printemps. A ce moment-là, le plus affirmé était le mien (je n'ose employer le terme "dominant" car je ne l'aime pas du tout, même si ça me fait beaucoup penser à des rapports de cour récré "c'est-qui-l'plus-fort" : une mise au point directe puis tout va bien). Vendredi, c'était l'inverse. De manière extrêmement claire : le mien s'est fait remettre en place plusieurs fois. Il n'a jamais bronché, même quand son frère l'a repoussé assez franchement à propos d'une miette de bouffe sur laquelle ils ont mis le nez ensemble.

Je me suis demandée à quoi était dû ce revirement : un "retour au naturel" après une "enfance" chacun à son rythme et où ils se sont un peu cherchés (bébé, c'est le frère qui était "dominant" et le mien "observateur"), ou une conséquence de l'éducation ?  Question
Parce que question éducation, on a pas mal travaillé la patience avec le mien, étant donné qu'il a eu une période casse-bonbon, vers ses 5-6 mois (manque de confiance en lui je pense, avec le recul il cherchait sans doute le respect sans trop savoir comment s'affirmer). Il a depuis gagné en maturité, et nous avons également tout fait pour augmenter sa tolérance et sa patience, tant en félicitant ses bonnes réactions qu'en grondant quand il s'énervait pour pas grand chose. On interagit le moins possible avec les chiens qu'il connaît bien en revanche - on a de toute manière très peu besoin de le faire.
Au contraire, le frère du mien interagit de manière très libre avec les chiens (ce n'est pas une critique mais un constat) : étant donné qu'il croise rarement de chiens "inconnus", ils laissent quasi systématiquement les chiens se débrouiller. Ils n'ont donc pas du tout empêché leur chien s'affirmer sur les adultes du quartier, par exemple.

Pareil, je vois le mien, qui a été pendant un temps assez possessif vis-à-vis de sa balle (toujours à cette même période, sans doute plus "inquiet/anxieux" vis-à-vis de cette ressource), beaucoup plus zen à présent, et notamment capable de s'en détacher si je le lui demande (ce qui est bien pratique quand on connaît mal le chien qui essaie de la lui prendre...)

Bref
Tout ça pour dire : j'ai aujourd'hui un cabot -bien que moins patient et plus réactif que d'autres- assez cool et tolérant envers les autres chiens. Je me demande beaucoup ce qu'il aurait été sans ma présence : un tyran, agressif, anxieux ? Un régulateur, éducateur ? je me demande dans quelle mesure on peut influencer leur caractère...?
J'ignore si l'évolution de son caractère (qui peut ceci dit encore changer, il est jeune) est due à moi, ou à sa maturité qui progresse.
Et je me demande aussi si on peut "renverser" le caractère d'un chien...? Je vois la différence quand il a "cotoyé" pendant quelques minutes un "relou" (en ce moment pour lui, c'est les gros toufous qui se contrôlent mal et le "brutalisent sans faire exprès", en lui retombant dessus à force de sauter partout par exemple) : il met plusieurs minutes à se "calmer" et est plus réactif aux "irrespects" le temps que la tension retombe.
Est-ce qu'un incident "fort" (une attaque de chien, de meute ou autre) pourrait renverser la tendance, modifier son caractère ? J'entends beaucoup de gens dire "il était très gentil, mais depuis qu'il s'est fait attaquer, il est hyper agressif il n'y a rien à faire"  :l:

Désolée pour le roman, j'avais envie d'en discuter Wink

PS : désolée pour l'emploi du terme "dominant", c'est complètement inapproprié, ne serait-ce que parce que je sais que le mien ne l'a jamais été. Il a été à cheval sur la politesse et le "respect canin", mais n'a jamais "cherché les ennuis" ou cherché à s'affirmer. C'est simplement un terme tellement employé que j'ai beaucoup de mal à expliquer la situation avec d'autres mots  Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
JUKILLOU
Bordermaniaque avéré
Bordermaniaque avéré
avatar

Féminin
Nombre de message : 302
Localisation : grez-Doiceau, Belgique
Date d'inscription : 15/01/2016

MessageSujet: Re: Dans quelle mesure impactons-nous le caractère d'un chien ?   Mar 11 Oct 2016, 16:47

Mon avis est qu'on influence énormément notre chien.

Généralement après avoir quitter sa mère et sa fratrie, le chiot se retrouve seul face à sa nouvelle famille et fera tout pour plaire à ses humains.

Du coup des comportements que certains humains accepteraient, d'autres refuseraient. Du coup cela se ressent dans le caractère.

Par exemple Nouchka qui est à la base une chienne très sensible et peu de confiance en soi. Dans des mains violentes ou ne fussent que très stricte, aurait été une chienne à problèmes et son caractère aurait été une misère à réapprivoiser.

J'essaie un maximum de l'inciter à avoir confiance en soi, avec une méthode à bonbon (car en plus elle a peur de l'échec), un maximum positiver.

Et quand je vois un de ses frères qui est cool X, le rappel pas très bon qui fait sa vie.

Pourtant Nouchka était un des chiots les plus entreprenants de la portée à découvrir, courir après le jack russel alors que les autres avaient peur de sortir du boxe.

_________________
PitaPata Dog tickers
Revenir en haut Aller en bas
Rippy
Bordermaniaque avéré
Bordermaniaque avéré
avatar

Féminin
Nombre de message : 2058
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 12/11/2015
Une citation que j'aime bien: : Tu deviens responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé

MessageSujet: Re: Dans quelle mesure impactons-nous le caractère d'un chien ?   Mar 11 Oct 2016, 17:28

Merci pour ta réponse Jukillou Wink Je continue à penser, en te lisant, que Nouchka a de la chance d'être arrivée chez toi Wink
Revenir en haut Aller en bas
lola
Bordermaniaque avéré
Bordermaniaque avéré
avatar

Féminin
Nombre de message : 2886
Localisation : isère
Date d'inscription : 20/03/2008
Noms de mes chiens: : Eole (border) et Kézak ( chien loup tchèque), Intox (jack russel), Kern ( au paradis des borders )
Une citation que j'aime bien: : Sans la liberté de blâmer, il n'y a pas d'éloge flatteur (Beaumarchais)

MessageSujet: Re: Dans quelle mesure impactons-nous le caractère d'un chien ?   Mar 11 Oct 2016, 20:33

L'éleveur de mes borders disait que chez un chien il y a 30% d'inné et 70 % d'acquis et je suks de plus d'accord avec ça. Il est évident que l'éducation mais aussi le mode de vie ( seul chien ou meute) joue énormément. C'est pour ça que je ne crois pas ( sauf cas pathologique ) aux chiens irrécupérables. Tout est une question de personne, de travail, d'empathie et surtout de temps!
J'ai vu au refuge des chiens juste bons à euthanasier, franchement. Et bien en qqs mois, travaillés par des gens compétents, ils réapprennent à se comporter en chien. Alors il faudra sûrement rester vigilant et ne jamais faire confiance, mais comme c'est ce qu'il faut faire avec tous les chiens, ça ne change rien), faire très attention au choix du nouveau foyer mais ces chiens ont un futur, ce qui n'était pas le cas à leur arrivée. Mais tu sais Rippy, c'est exactement la même chose avec les enfants...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Rippy
Bordermaniaque avéré
Bordermaniaque avéré
avatar

Féminin
Nombre de message : 2058
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 12/11/2015
Une citation que j'aime bien: : Tu deviens responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé

MessageSujet: Re: Dans quelle mesure impactons-nous le caractère d'un chien ?   Mer 12 Oct 2016, 02:11

C'est vrai que ça semble logique. Oui c'est la même chose avec les enfants, et heureusement je suis bien contente de n'être pas résumable à un brin d'ADN ! En fait, notre influence est peut être même pire sur nos animaux : contrairement aux enfants, quasiment l'intégralité des expériences et de l'éducation de nos bestiaux est de notre ressort, et ce pour toute leur vie...
Revenir en haut Aller en bas
JUKILLOU
Bordermaniaque avéré
Bordermaniaque avéré
avatar

Féminin
Nombre de message : 302
Localisation : grez-Doiceau, Belgique
Date d'inscription : 15/01/2016

MessageSujet: Re: Dans quelle mesure impactons-nous le caractère d'un chien ?   Mer 12 Oct 2016, 12:08

Rippy a écrit:
Merci pour ta réponse Jukillou Wink Je continue à penser, en te lisant, que Nouchka a de la chance d'être arrivée chez toi Wink

Tu sais j'ai du faire beaucoup beaucoup d'effort pour la comprendre.

Quand j'étais ado, nous avions une bouvier des Flandres, dominante-agressive avec les autres chiens, qui pouvait se retourner contre l'humain si elle n'était pas d'accord et ultra indépendante de nous sauf de ma maman qu'elle chérissait.

Du coup c'était collier étrangleur pour gérer ses 50kg et coups de pied quand elle avait décidé de ne pas lacher le chien de la voisine Neutral

Il fallait être vraiment ferme et stricte avec ce chien.

D'ailleurs en parlant du sujet, elle n'était pas comme cela chiot mais les mauvaises rencontres avec des meutes de chien qui l'attaquent et son seul passage au chenil chez son éleveur pour les vacances (on a jamais compris ce qui s'était passé mais le jour où on l'a repris, ce n'était plus le même chien) l'ont rendue très difficile.

Du coup passer du bouvier difficile au border très sensible dont on trahit sa confiance au moindre faux pas, fût très très dur. j'ai du faire une grosse remise en question de ce que j'avais appris avec mon bouvier. J'ai dû travailler ma voix ferme et autoritaire pour qu'elle devienne douce et joyeuse pour Nouchka. Parfois par inadvertance, je reprends ma voix ferme quand elle fait une bêtise. La minute d'après, il faut que je la prenne dans mes bras ou la félicite pour qu'elle ne panique plus et me refasse confiance.

Parfois je me dis que j'aurais été mieux avec une race plus brute mais quand je vois l'intelligence des borders et ce qu'ils apportent pour faire plaisir, je crois que le prochain toutou sera aussi un border I love you

_________________
PitaPata Dog tickers
Revenir en haut Aller en bas
Rippy
Bordermaniaque avéré
Bordermaniaque avéré
avatar

Féminin
Nombre de message : 2058
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 12/11/2015
Une citation que j'aime bien: : Tu deviens responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé

MessageSujet: Re: Dans quelle mesure impactons-nous le caractère d'un chien ?   Mer 12 Oct 2016, 16:37

Hihi comme quoi ça marche dans l'autre sens aussi cheers Je sais que je suis mille fois plus patiente depuis que mon poilu est là Laughing et que j'observe beaucoup plus les comportements, mêmes humains !

C'est curieux que le chenil ait eu cet effet... Tu n'as jamais su ce qui s'y était passé ?
C'est vraiment quelque chose qui me fait peur, et qui fait que je ne pourrais le confier qu'à très peu de personnes : trop peur qu'il arrive quelque chose qui le marque, et que je ne comprenne pas Neutral

Je ne sais pas quel genre de choses peut "changer radicalement" un chien, dans le sens où il est parfois très difficile de séparer les "responsabilités" entre maîtres et chiens. Je pense à des chiens qui sont devenus agressifs après s'être faits attaquer, par exemple : difficile de dire si le chien est plus méfiant/agressif par peur, ou si c'est le maître qui est plus stressé et le lui transmet...
Revenir en haut Aller en bas
JUKILLOU
Bordermaniaque avéré
Bordermaniaque avéré
avatar

Féminin
Nombre de message : 302
Localisation : grez-Doiceau, Belgique
Date d'inscription : 15/01/2016

MessageSujet: Re: Dans quelle mesure impactons-nous le caractère d'un chien ?   Jeu 13 Oct 2016, 10:46

Ce qui s'est passé? aucune idée

Une chose est sûre c'est qu'il ne séparait pas les chiens pour manger car au retour de vacance, la bouvier surveillait sa gamelle en permanence et si on s'approchait de la gamelle, elle filait se mettre au dessus et fallait pas mettre sa main sous peine de se faire mordre.
Elle a été à ses 6 mois/1 an une fois au chenil et ses mauvaises expériences nous ont suivies jusqu'à ses 10 ans, comme quoi faut vraiment faire gaffe...

C'était une chienne dont personne ne pouvait approcher sa tête. Elle grognait ou montrait les dents et si tu n'avais pas compris elle mordait. Mon père en a fait les frais, mon poney (qui a un jour voulu la sentir) et tous les chiens avec des maitres cons cons où tu as beau dire qu'elle est méchante, "mais mon chien est gentil et s'entend avec tout le monde" Evil or Very Mad

Soit c'était un super chien dont j'ai beaucoup de souvenir mais bon dieu qu'est ce que Nouchka est plus facile et plus gentille I love you

_________________
PitaPata Dog tickers
Revenir en haut Aller en bas
Rippy
Bordermaniaque avéré
Bordermaniaque avéré
avatar

Féminin
Nombre de message : 2058
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 12/11/2015
Une citation que j'aime bien: : Tu deviens responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé

MessageSujet: Re: Dans quelle mesure impactons-nous le caractère d'un chien ?   Jeu 13 Oct 2016, 13:47

Hihi elle avait l'air d'avoir un sacré caractère ! Tu m'étonnes qu'avec Nouchka ça te change Laughing ah ces fameuses personnes pour qui "mon chien est gentil" est une excuse à tout Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dans quelle mesure impactons-nous le caractère d'un chien ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans quelle mesure impactons-nous le caractère d'un chien ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mais dans quel monde vivons nous???????
» Dans quelle pièce placez-vous la cage ?
» Dans quelle mesure doit-on "ressentir" le mouvement du rotor ?
» comment savoir dans quelle zone je me trouve?(plaine...)
» Evolution des races: Dans quelle mesure ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Border Collie Forum :: VIVRE AVEC UN BORDER COLLIE: QUESTIONS ET INFOS DIVERSES :: Education-Comportement-
Sauter vers: