Border Collie Forum
Ce forum héberge de nombreux nouveaux messages chaque jour.
Cependant, seuls les membres enregistrés et qui se sont présentés ont accès à l' intégralité des rubriques et données.

Vous souhaitez participer?
Il vous suffit de vous enregistrer pour devenir membre de la communauté.
L' inscription est libre, gratuite, et sa validation, immédiate.
Elle n'engage à rien et la suppression d'un compte est libre.

A bientôt sur le forum





Bienvenue sur le forum n°1 dédié au Border Collie. Plus de 10000 membres y ont participé, et plus de 10 ans d'ancienneté...
 


PortailRechercherAccueilRèglementS'enregistrerMappemondeConnexion





LA MUTATION DU GÈNE MDR1


Qu'est-ce que le MDR1?

MDR signifie "Multi-Drug Résistance"
MDR1 est le nom donné à un gène présent dans le génome des chiens, qui permet l'évacuation de certaines molécules toxiques hors des cellules nerveuses, évitant ainsi leur accumulation et donc l'empoisonnement du sujet par ces molécules lorsqu'il y est exposé.
Il cependant existe une forme mutée de ce gène, que l'on retrouve uniquement au sein de quelques races canines, en proportion variable selon les races considérées.
Cette mutation entraîne un dysfonctionnement du système de transport hors des cellules nerveuses des molécules toxiques concernées. Or ces molécules sont plus ou moins courantes dans la pharmacopée vétérinaire. Il en découle une sensibilité anormale des chiens porteurs de la mutation à certains médicaments, avec un risque d'intoxication pouvant aller jusqu'au décès de l'animal.

La race où cette mutation est la plus présente est celle du Colley. De ce fait, la plupart des races qui descendent du colley présentent également cette mutation, dans des proportions toutefois très variables d'une race à l'autre.

Le Border collie est une des races qui descend du colley, et on retrouve donc donc au sein du cheptel quelques individus porteurs de cette mutation.
Comme toute caractéristique allélique, la mutation du MDR1 est héréditaire.


Statistiques chez le Border collie

Il faut savoir que chez les borders collies, une étude portant sur 334 chien de cette race n'a relevé que 0,6% de gènes mutés
Plus précisément, sur les 334 Border collies étudiés, 1 seul a été identifié comme homozygote pour la mutation et 2 ont été identifiés comme hétérozygotes.
Or, seule l'homozygotie entraîne d'importants risques de décès en cas d'exposition aux molécules concernées
Rappelons que tous les individus sont porteurs, pour tout gène, de 2 allèles ( 2 "versions" du gène ) , l'un hérité de leur père, l'autre hérité de leur mère. On parle d'homozygotie quand les 2 allèles hérités sont identiques, et on parle d'hétérozygotie quand les 2 allèles hérités sont différents. L'homozygotie est fréquemment accompagnée d'une augmentation des effets d'un allèle par rapport aux effet que ce même allèle induit sur un sujet qui ne le porte qu'en un seul exemplaire. beaucoup de gènes par ailleurs n'ont aucun effet si l'individu est hétérozygote. On parle alors de gène récessif.
Lien anglophone vers un fichier PDF exposant l'ingéralité des conclusions de l'étude la plus importante menée récemment sur la mutation du gène MDR1: Etude sur le MDR1


Molécules potentiellement dangereuses

Les principales molécules toxiques pour les individus porteurs de la mutation sont :
• Ivermectine (antiparasitaire)
• Lopéramide (antidiarrhéique)
• Doxorubicine, Vincristine, Vinblastine (anticancéreux)

On soupçonne également d'autres molécules d'être concernées par cette sensibilité:
• Cyclosporine (immunodépresseur)
• Paclitaxel, Mitoxantrone (anticancéreux)
• Quinidine, Digoxine (cardiogénique)
• Ondansetron, Domperidone (antihémétique)
• Acepromazine (tranquilisant)
• Butorphanol (antalgique)

Nota Bene: l'ingestion de molécules toxiques peut se faire en dehors de tout contexte de traitement du chien. Ainsi, il faut savoir que l'ivermectine, molécule aux propriétés vermifuges généralement utilisée chez les ovins/porcins/équins et qui est hautement toxique pour les chiens homozygote mutés, est présentes dans les déjections de ces animaux lorsqu'ils ont été traités par un médicament renfermant cette molécule ( Ivomec® est un des plus courants ) . Or, il n'est pas rare que les chiens "goutent" à ces déjections... En les ingérant, ils ingèrent donc de l'ivermectine. Ce comportement peut être fatal à un chien porteur du MDR1 muté!



Dépistage

Pour ceux qui le souhaitent, il est possible de faire effectuer un test génétique sur leur Border collie afin de savoir s'il est porteur du gène muté , et donc sensible aux molécules concernées.
2 laboratoires proposent ce type d'analyses en France, il vous en coûtera de 60 à 80 € - plusieurs membres de la communauté ont fait réaliser ce test, dont votre serviteur ;-)
Antagène.
Genindexe



ATTENTION
Beaucoup de vétérinaires ne tiennent absolument pas compte de ce risque, sans doute parce que, d'une part, il est minime, mais aussi parce que d'autre part cela leur échappe souvent! Et que dire des connaissances de beaucoup d' assistantes vétérinaires sur le sujet...
Ceci est un constat au vu des nombreux témoignages sur le forum.
Par conséquent si vous considérez qu' 1 chance sur 334 que votre Border collie meure si on l'expose à certaines molécule représente un risque non négligeable, soyez vigilant lorsque vous l'emmenez en consultation vétérinaire, et au cas où des médicaments lui soient prescrits ou doivent lui être administrés, n'hésitez pas à rappeler l'existence de ce danger!