Border Collie Forum
Ce forum héberge de nombreux nouveaux messages chaque jour.
Cependant, seuls les membres enregistrés et qui se sont présentés ont accès à l' intégralité des données.

Vous souhaitez participer?
Il vous suffit de vous enregistrer pour devenir membre de la communauté.
L' inscription est libre, gratuite, et sa validation, immédiate.
Elle n'engage à rien et la suppression d'un compte est libre.

A bientôt sur le forum






 


PortailRechercherAccueilRèglementS'enregistrerMappemondeConnexion

Partagez | 
 

 Limites de l'éducation positive ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rippy
Bordermaniaque avéré
Bordermaniaque avéré


Féminin
Nombre de message : 1626
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 12/11/2015
Une citation que j'aime bien: : Tu deviens responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé

MessageSujet: Limites de l'éducation positive ?   Dim 25 Sep - 22:06

Bonjour à tous,

Avant que mon titre n'en fasse sauter quelques uns au plafond, je tiens à faire quelques précisions Wink j'ai toujours essayé d'éduquer mon chien au pays des bisounours, en positif. C'est mon premier chien et je trouve en plus qu'en faisant comme ça, on en apprend énormément sur le comportement canin - cela force à analyser, à chercher à comprendre. Je ne l'ai jamais frappé, et j'ai aujourd'hui un chien qui a confiance en tout le monde et n'a pas peur de grand chose.
La question que je me pose actuellement, c'est que faire quand le chien a compris, mais ne fait pas ?

On avait fait des cours collectifs avec un Educateur comportementaliste un peu avant, et j'ai commencé à faire agility & educ en club à la rentrée.
J'ai réalisé que j'avais beau avoir un chien obéissant au quotidien, au final il n'obéissait pas quand il n'en avait pas envie. Et si la distraction, l'envie de faire autre chose était plus forte, je pouvais le motiver comme je voulais, il n'écoutait rien, voire se débattait.
J'ai donc travaillé avec lui, en étant plus ferme (quand j'ai demandé, je veux !), tout en renforçant à mort les bonnes réponses (augmenté le niveau des récompenses). Ça a super bien marché, je suis passé d'une pauvre petite marche au pied de 15 secondes sans distractions à une jolie marche au pied quand je le demande (ou presque je continue à bosser hein !).

Je ne suis pas devenue un tyran pour autant, je surveille toujours ses signes de lassitudes, je dose ce que je lui demande en fonction de la difficulté de l'environnement etc. Son attitude a changé : il est paradoxalement mille fois plus motivé à l'idée de "travailler", beaucoup plus fixé sur moi au club comme au quotidien. Je lui en demande plus aussi, car ayant toujours eu peur d'aller trop vite avec lui au vu de ses facilités d'apprentissage, j'avais fini par le sous estimer. Peut être avait il besoin de ce "travail", finalement Wink

Bref. Dernier obstacle (le reste vient gentiment hein, évidemment rien n'est encore fini et ce ne sera d'ailleurs sans doute jamais le cas) : des fois en agi, il ne veut pas. Un "assis", pas moyen. Tout bête, il vient de me faire une super marche au pied, je le positionne et... Plus rien. En gros, il veut pas.
Je sais que je suis en faute (je débute en agi, avec un bordel collie qui apprend mille fois plus vite que moi).

Donc je sais à peu près pourquoi il veut pas - ça le saoule, il veut commencer le parcours, je l'embête alors qu'il "est prêt". Mais je sais aussi que je ne lui en demande pas trop, que c'est simplement qu'il ne veut pas.

on m'a fait remarquer qu'il fallait que j'apprenne à l'engueuler (ma "fermeté", pourtant travaillée ces dernières semaines Laughing, ne marche pas dans ces moments là).

ma grosse question c'est : j'ai toujours éduqué en positif. J'ai fait l'erreur de débutant d'oublier la fermeté pendant quelques mois, parce qu'au quotidien c'était largement suffisant... j'ai corrigé (et j'y travaille encore).
Mais passé un certain niveau, le chien doit comprendre le systématisme. Comment faire alors quand il ne veut pas ?
Revenir en haut Aller en bas
rachon37
Bordermaniaque avéré
Bordermaniaque avéré


Féminin
Nombre de message : 270
Localisation : La membrolle sur choisille (37)
Date d'inscription : 24/06/2016
Noms de mes chiens: : Melba

MessageSujet: Re: Limites de l'éducation positive ?   Lun 26 Sep - 14:56

Très bonne question, j'attend une reponce avec impatience car cela m'intéresse beaucoup.
J'ai une chienne qui obéit plus tôt bien même s'il y a encore à travailler mais si elle en a décidé autrement c même pas la peine, il faut que je hausse la voix pour obtenir ce que je veux et ce n'est pas ce que je veux
Revenir en haut Aller en bas
lola
Bordermaniaque avéré
Bordermaniaque avéré


Féminin
Nombre de message : 2884
Localisation : isère
Date d'inscription : 20/03/2008
Noms de mes chiens: : Eole (border) et Kézak ( chien loup tchèque), Intox (jack russel), Kern ( au paradis des borders )
Une citation que j'aime bien: : Sans la liberté de blâmer, il n'y a pas d'éloge flatteur (Beaumarchais)

MessageSujet: Re: Limites de l'éducation positive ?   Lun 26 Sep - 20:40

Je commence tj par m'interroger sur la pertinence de ma demande. Par exemple, en balade, je discute avec un inconnu croisé en chemin, je veux que mes chiens se couchent, ils ne veulent pas. Est-ce nécessaire d'entrer en conflit ou du moment qu'ils sont calmes et ne bougent pas, cela me va.
Quand on commence à s'interroger là dessus, on se rend vite compte que de nombreux conflits peuvent être évités parce que l'ordre demandé n'a aucune utilité à ce moment précis. Alors pourquoi est-ce si important pour moi que mon chien obéisse à cet ordre à ce moment donné? Et vous verrez que souvent c'est juste une question de principe: j'ai demandé, il doit obéir...
Perso, c'est mon clt qui m'a bcp fait évoluer là dessus, parce que ce chien apprend aussi vite qu'un border mais se lasse 1000 fois plus vite et ne fera rien pour faire plaisir, juste s'il y trouve un intérêt. Du coup, notre posture est très différente. Si l'ordre a vraiment une utilité, sans même en prendre conscience, on va être très impliqué, le chien va le ressentir et obéir bcp volontiers, d'autant plus qu'on ne l'aura pas saouler avant avec 15 assis et 20 coucher...
Par contre, une fois qu'on a exigé, il faut aller jusqu'au bout de la logique sinon on apprend au chien qu'il peut désobéir...Après ma limite perso, c'est que je ne frapperai jamais mon chien pour un assis ou truc du même genre. Donc s'il n'obéit pas, je vais ruser, négocier, le manipuler pour obtenir ce que je veux sans rien lâcher. C'est long et usant parfois mais en général cela ne dure pas puisqu'on ne cède pas, le chien le comprend parfaitement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Jeff06
Bordermaniaque avéré
Bordermaniaque avéré


Masculin
Nombre de message : 649
Localisation : Nice
Date d'inscription : 05/03/2015
Noms de mes chiens: : Jumper (27/10/14)
Une citation que j'aime bien: : En théorie, il n'y a pas de différence entre la théorie et la pratique ; mais en pratique, il y en a.

MessageSujet: Re: Limites de l'éducation positive ?   Lun 26 Sep - 22:27

Totalement d'accord avec Lola !*
Un chien n'est pas une machine ni ... un soldat.
L'essentiel est de pouvoir avoir confiance, tout en ayant un chien épanoui, bien dans ses pattes.
On m'a parfois fait la remarque que Jumper ne marche pas "bien" au pied. C'est vrai que pour ça, il est ... aproximatif (dans un rayon de 1m ! lol). Mais même en ville, il est 99% du temps en liberté.
C'est sa sécurité (et celle des passants, donc la sienne aussi !) qui passe en priorité, et juste après, son bien être.
Par contre, je n'ai pas hésité à franchir les limites de l'éducation positive en lui collant 3 ou 4 raclées quand sa sécurité était en jeu (ex : traverser la rue derrière un chat).

(*) Comme c'est quasiment toujours le cas, à part pour les coucougnettes de Jumper... Laughing

_________________
PitaPata Dog tickers
Revenir en haut Aller en bas
JUKILLOU
Bordermaniaque avéré
Bordermaniaque avéré


Féminin
Nombre de message : 302
Localisation : grez-Doiceau, Belgique
Date d'inscription : 15/01/2016

MessageSujet: Re: Limites de l'éducation positive ?   Mar 27 Sep - 11:38

Je peux pas vraiment t'aider car moi j'ai le problème inverse. Ma chienne a une sorte de syndrome de la perfection. Elle fait tout à la perfection mais si un jour elle rate le commandement et que je dois répéter plus fermement l'ordre, elle va se mettre dans tous ces états où même un assis elle ne peut plus le faire. Par exemple, la prendre par le collier est la pire des punitions pour elle, elle crie comme si on la battait

Du coup, je dois vraiment travailler sur moi pour avoir une humeur positive et énergique pour la travailler car si elle perçoit une infine onde négative, elle le prend pour elle. Peut être que c'est la même chose avec ton chien? il sent peut être que tu n'es pas à fond sur lui, du coup il devient distrait?

Même chose que Lola, j'ai compris aussi pouquoi à certains endroits, elle refusait l'assis ou de se coucher. Au début, je rentrais en conflit et ne lachait pas l'affaire. Et puis quand j'ai compris que c'est parce qu'il y a une odeur ou un chien qui a fait pipi à l'endroit même où je demande l'assis. Du coup je ne rentre plus en conflit, elle veut pas s'asseoir? elle a surement une bonne raison du coup on fait le assis 2 mètres plus loin.

_________________
PitaPata Dog tickers
Revenir en haut Aller en bas
Rippy
Bordermaniaque avéré
Bordermaniaque avéré


Féminin
Nombre de message : 1626
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 12/11/2015
Une citation que j'aime bien: : Tu deviens responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé

MessageSujet: Re: Limites de l'éducation positive ?   Mar 27 Sep - 12:15

Merci à tous pour vos réponses Very Happy
Effectivement jukillou on a le problème exactement inverse Laughing Le mien est très, très sensible en intérieur. Mais dehors niet Laughing

Je suis à la fois d'accord et pas d'accord avec les remarques que vous avez faites. Je suis tout à fait d'accord avec le fait de se poser les bonnes questions quand le chien n'obéit pas, et de ne pas lui demander des choses qui ne font pas sens pour lui.
Je ne lui réclame pas de marche au pied lorsque je dois l'avoir près de moi longtemps, par exemple : s'il y a peu de chemin à faire avant de pouvoir gambader, je le garde au pied. Mais si le trajet est long (et dangereux, je ne prends pas de risque lorsqu'on est en bord de route trop passante), il est en "laisse libre" (2m de laisse) : il fait ce qu'il veut du moment qu'il ne tire pas. Je ne lui demande pas de se coucher sur le côté avec un chien qu'il ne connaît pas bien à proximité...
Jeff, mon chien ne marche pas comme le tien : pour une marche au pied, si je ne le fixe pas sur moi, ça ne dure pas longtemps Laughing Donc soit je me promène sans l'embêter et il reste dans les parages - soit il est au pied regard vers moi (mais bon ça je ne peux pas lui faire pendant des heures !).

Là où je ne suis pas 100% d'accord, c'est que parfois le chien ne peut pas comprendre l'utilité de ce qu'on lui demande... Par exemple le mien au troupeau : il a encore énormément de mal à "décrocher" à la fin de la séance. Si je ne lui demande pas d'être fixé sur moi à 100% en s'éloignant, je sais qu'il repartira assez facilement Wink
Et puis, c'est en "travaillant" (donc par définition en lui demandant des choses à des moments où ça ne nous est pas utile, pour anticiper les moments où ça sera utile) qu'on arrive à avoir la fameuse confiance dont tu parles, Jeff Wink C'est en demandant des choses à des moments inutiles et progressivement dans des contextes plus difficiles qu'on arrive à un niveau de confiance suffisant !

Si je n'avais pas travaillé le rappel dans des situations où ça l'embête (quand il est avec d'autres chiens par exemple), je n'aurais pas aujourd'hui la confiance suffisante pour le lâcher partout où je le lâche...

Bref ^^ J'ai peut-être mal compris ce que vous vouliez dire après Wink C'est simplement que je ne lui demande vraiment pas dans un contexte compliqué en soi - on "travaille" en plus donc c'est un moment où il "sait" que le but est de m'écouter/me suivre (ça arrive en début de parcours d'agi), il est fixé sur moi, il n'y a pas de distraction, il s'est assis là plusieurs fois avant parfois (quand on refait le parcours) donc en soi il n'y a pas de problème "d'emplacement"...

Toujours est-il que dans le cas de mon problème, il faut qu'il s'assoie - il ne maîtrise pas encore assez le statique debout pour que je puisse m'éloigner de lui comme il faudrait, et en le couchant sur les mini-parcours qu'on fait, il me regarde par-dessous la barrière (et donc passe dessous au lieu de sauter Laughing). Donc je l'assoie.
D'où mon fameux problème - sachant que quand il refuse, les meilleures friandises/jeux/motivations ne suffisent pas, et la grosse voix le laisse complètement indifférent.
Je me refuse à le frapper, mais me retrouve légèrement impuissante du coup ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Rippy
Bordermaniaque avéré
Bordermaniaque avéré


Féminin
Nombre de message : 1626
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 12/11/2015
Une citation que j'aime bien: : Tu deviens responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé

MessageSujet: Re: Limites de l'éducation positive ?   Mar 27 Sep - 12:27

Ah et long et usant je connais, je m'arme de patience et une fois que j'ai demandé je vais jusqu'au bout.... Ça a marché pour beaucoup de choses, mais pour ce problème particulier, pas moyen !
Revenir en haut Aller en bas
Wawa
Bordermaniaque avéré
Bordermaniaque avéré


Féminin
Nombre de message : 2002
Localisation : Seine-et-Marne 77
Date d'inscription : 07/08/2010
Noms de mes chiens: : Lou xBC 16 ans! Nouka MalixRantamplan 11 ans; Folk BC 6ans et demi; ET HAVANE! xAussie, 4 ans!
Une citation que j'aime bien: : Ne faites pas l'erreur de traiter vos chiens comme des humains, car ils vous traiteront comme des chiens -Martha Scott-

MessageSujet: Re: Limites de l'éducation positive ?   Mar 27 Sep - 16:16

Les limites de l'éducation positive... Je pense qu'une éducation exclusivement positive n'est pas idéale pour certains chiens. Si elle est indispensable sur des animaux sensibles et réactifs, elle n'est pas tellement appropriés sur des chiens sûr d'eux.
J'ai vu en effet des animaux tourner à vaux-l'eau pendant que leur maitres multipliaient les friandises et les détournements ludiques -sans effet- là où une bonne tarte (désolée du terme) aurait mis un point final et radicale au mauvais comportement d'un chien.
Parfois, il faut agir vite et promptement pour couper court à un comportement dangereux ou gênant avant qu'il s'entérine au fil de "négociation" avec son animal.
Je vous donne pour exemple la manie de "pincement" du jeune croisé malinois de 9mois que j'ai en garde actuellement. Deux trois petite tape rapide sur le museau avec un "non" ferme et silhouette statique ont eu meilleur effet que les mois de détournement sur un objet.
A voir au cas par cas, évidemment, car d'autres sujets plus speed ou sensibles auraient répliqué par un nouveau pincement. Il n'empêche que cette mesure + fixation de l'animal sur moi via jeu et balade détente ont réglé le problème en 5 jours.
Idem pour une croisée border dans le voisinage: ça fait 2ans qu'ils essaient de détourner sa manie d'aboyer furieusement envers tout quidam de passage. L'anticipation marche peu, les sources de motivation perdent leur intérêt. Il a fallu qu'ils sévissent pour que la chienne sorte de sa bulle et se calme enfin. Ainsi, l'autre jour lorsque je suis passée avec la meute, la maitresse a chopé sa chienne avec coup de pression verbale et tenu ferme au collier : la chienne s'est collée à sa jambe, toujours obnubilée par mes chiens, mais sans un mot de plus. J'ai demandé aux miens un "coucher pas bouger" où ils voulaient, et au bout de 20min, la chienne s'était totalement calmée. On a pu partir sans qu'elle réagisse de manière excessive. C'est la première fois que j'observe ce bon résultat.

De fait, pour moi, l'éducation exclusivement positive n'est pas forcément LA bonne solution pour toutes les situations. Elle peut parfois faire plus de mal que de bien, surtout lorsque le maitre s'imagine avoir une relation "friendly" avec son animal par ce biais alors qu'il n'a qu'une autorité symbolique sur lui.


Je rejoins aussi lola: par moment, les clubs et la "bien-pensance" ont tendance à exiger que nos animaux obéissent en tout et pour tout. Je ne pense pas que ce soit une bonne chose, surtout quand on abuse.
Comme Jeff, mon Folk n'est jamais au pied comme l'exige les règles d'obéissance. Qu'importe? Il est à porté de main, juste devant moi. Pourquoi dois-je m'énerver et l'ennuier pour lui demander un "au pied" à hauteur de jambe? Finalement, je m'en fous. Donc je le laisse faire un "au pied" devant, avec Havane sur le coté, et Nouka derrière. C'est amplement suffisant.

Rippy : pour ton problème du "assis" avant de démarrer le parcours en agi, je pense juste qu'il ne s'agit pas d'une position agréable pour ton chien qui, comme un sprinter dans un starting-bloc, préfère tenir la position la plus adaptée à un départ idéal.
Au pire, demande un "coucher" pour voir.
D’expérience, je sais que Folk a horriblement du mal à me sortir un "assis" lorsque je le travaille à la balle, alors qu'il est impeccable lors d'une distribution de friandise à la maison. En cause: la position qui n'est pas ergonomique pour lui, surtout qu'il a surement une petite faiblesse aux rotules.

Voilà voilà! Paix et Harmonie avec nos clèbs les amis! Mais n'oublions pas qu'il s'agit d'animaux, et qu'entre eux, ils sont parfois beaucoup plus sec!  Razz

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Rippy
Bordermaniaque avéré
Bordermaniaque avéré


Féminin
Nombre de message : 1626
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 12/11/2015
Une citation que j'aime bien: : Tu deviens responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé

MessageSujet: Re: Limites de l'éducation positive ?   Mar 27 Sep - 16:52

Merci pour ta réponse wawa Wink

Pour l'obé, j'ai une règle assez simple en club : lorsque je ne suis pas moi-même "concentrée" sur lui, je n'exige pas qu'il le soit sur moi. Par exemple, lors des moments d'attente, je ne lui demande pas d'être au taquet dans une position bien particulière, le pauvre se lasserait assez vite.
Mais maintenant qu'il a compris "le but" des séances d'éduc, ça marche mille fois mieux (il est plus concentré), et on voit très vite les résultats au quotidien !

Effectivement, il est sans doute plus à l'aise couché que debout. Le coach me l'a fait remarquer pour la table, où je le fais désormais coucher plus qu'asseoir. Peut-être faudra-t-il faire la même chose au départ du parcours, cela va être compliquer toutefois à systématiser au début : le hic est que dans certaines configurations, ça le fait me zieuter par en-dessous et donc passer sous la barre...

Je peux peut-être lui renforcer à mort la transition couché -> assis, pour mieux conditionner le assis ? Et quand c'est possible le positionner en couché Wink

Revenir en haut Aller en bas
Jeff06
Bordermaniaque avéré
Bordermaniaque avéré


Masculin
Nombre de message : 649
Localisation : Nice
Date d'inscription : 05/03/2015
Noms de mes chiens: : Jumper (27/10/14)
Une citation que j'aime bien: : En théorie, il n'y a pas de différence entre la théorie et la pratique ; mais en pratique, il y en a.

MessageSujet: Re: Limites de l'éducation positive ?   Mar 27 Sep - 16:56

Rippy a écrit:

...
Jeff, mon chien ne marche pas comme le tien : pour une marche au pied, si je ne le fixe pas sur moi, ça ne dure pas longtemps Laughing Donc soit je me promène sans l'embêter et il reste dans les parages - soit il est au pied regard vers moi (mais bon ça je ne peux pas lui faire pendant des heures !).

Ce que j'appelle "marche au pied", Rippy, pour Jumper, c'est dans un rayon de 1m !  LOL
Au pied et le regard vers moi, c'est jamais ; il ne connait pas...
Bon, j'essaie de l'habituer un peu plus en ce moment...  Wink
Et 90% du temps, il est loin devant, parfois même hors de ma vue, mais je sais qu'il m'attendra au carrefour suivant.

_________________
PitaPata Dog tickers
Revenir en haut Aller en bas
Rippy
Bordermaniaque avéré
Bordermaniaque avéré


Féminin
Nombre de message : 1626
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 12/11/2015
Une citation que j'aime bien: : Tu deviens responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé

MessageSujet: Re: Limites de l'éducation positive ?   Mar 27 Sep - 17:10

Hihi j'avais essayé de faire comme ça aussi, d'avoir une marche au pied "déconcentrée" (et donc praticable plus longtemps). Mais soit il est avec moi, soit il ne l'est pas. S'il n'est pas sur moi, il va très vite s'intéresser à autre chose et s'arrêter ou accélérer Laughing C'est dommage car c'est assez pratique, de pouvoir faire une marche au pied "large", c'est plus souple pour le chien Wink
Bon après comme toi il ne descend pas du trottoir tout seul, mais je ne le lâche qu'à de rares endroits en ville car les voitures passent vite dans la plupart des routes du coin, et je sais qu'une erreur ne pardonnerait pas :l:
Revenir en haut Aller en bas
lola
Bordermaniaque avéré
Bordermaniaque avéré


Féminin
Nombre de message : 2884
Localisation : isère
Date d'inscription : 20/03/2008
Noms de mes chiens: : Eole (border) et Kézak ( chien loup tchèque), Intox (jack russel), Kern ( au paradis des borders )
Une citation que j'aime bien: : Sans la liberté de blâmer, il n'y a pas d'éloge flatteur (Beaumarchais)

MessageSujet: Re: Limites de l'éducation positive ?   Mar 27 Sep - 20:53

Jeff, ça sent le traumatisme 😂😂😂

Hum Wawa, le coup de la baffe peut marcher mais faut bien faire attention avec qui 😆...parce que aussi bien le chien se retourne et il va falloir aller au bout de la logique ce qui peut vite être compliqué avec certains chiens ou alors ton chien va vraiment être impacté par le geste et ce ne sera pas forcément productif.
Et puis ça dépend vraiment pourquoi. Mettre une baffe à un chien ou le taper avec sa laisse comme je l'ai vu faire en club plusieurs fois pour un assis, je trouve ça complètement stupide et insupportable. Par contre mettre une tape sur le nez du chien qui vient voler à table, pourquoi pas si c'est sur l'instant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Wawa
Bordermaniaque avéré
Bordermaniaque avéré


Féminin
Nombre de message : 2002
Localisation : Seine-et-Marne 77
Date d'inscription : 07/08/2010
Noms de mes chiens: : Lou xBC 16 ans! Nouka MalixRantamplan 11 ans; Folk BC 6ans et demi; ET HAVANE! xAussie, 4 ans!
Une citation que j'aime bien: : Ne faites pas l'erreur de traiter vos chiens comme des humains, car ils vous traiteront comme des chiens -Martha Scott-

MessageSujet: Re: Limites de l'éducation positive ?   Mar 27 Sep - 21:12

'videmment qu'on doit voir ça au cas par cas Lola, et ce n'est pas conseillé sur chien sensible et réactif (comme le clt par exemple). 
De toute façon, à doser selon le seuil de sensibilité du chien. 
De même, il me parait évident que ce type de sanction extrême est réservé à des situations extrêmes (danger potentiel pour le chien ou pour autrui). 
Ce que je veux dire, c'est que j'ai vu des excès inverse: des gens qui galéraient avec leur animal parce qu'ils bannissaient toutes sanctions physiques, et s'échinaient à bosser en positif. 
Problème: quand on a un animal pinceur avec des enfants à coté, on ne peut pas trop se permettre d'attendre que les méthodes positives se mettent en place (pour ça d'ailleurs que j'ai en garde ce jeune xmalinois de 9mois).
J'ai même l'impression que certains chiens ont besoin d'un cadre plus ferme, et le "tout positif" n'était pas toujours probant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Jeff06
Bordermaniaque avéré
Bordermaniaque avéré


Masculin
Nombre de message : 649
Localisation : Nice
Date d'inscription : 05/03/2015
Noms de mes chiens: : Jumper (27/10/14)
Une citation que j'aime bien: : En théorie, il n'y a pas de différence entre la théorie et la pratique ; mais en pratique, il y en a.

MessageSujet: Re: Limites de l'éducation positive ?   Mar 27 Sep - 21:59

lola a écrit:
Jeff, ça sent le traumatisme 😂😂😂
...

affraid

Non, je plaisantais Wink
Je pense d'ailleurs que ce conseil, comme ceux que tu écris généralement ici, était loin d'être mauvais !
Mais j'avais l'intuition (qui s'est confirmée depuis) que ce n'était pas utile pour Jumper.
Après, s'il doit un jour y avoir une raison médicale, je n'aurai pas la moindre hésitation ! Wink

_________________
PitaPata Dog tickers
Revenir en haut Aller en bas
lola
Bordermaniaque avéré
Bordermaniaque avéré


Féminin
Nombre de message : 2884
Localisation : isère
Date d'inscription : 20/03/2008
Noms de mes chiens: : Eole (border) et Kézak ( chien loup tchèque), Intox (jack russel), Kern ( au paradis des borders )
Une citation que j'aime bien: : Sans la liberté de blâmer, il n'y a pas d'éloge flatteur (Beaumarchais)

MessageSujet: Re: Limites de l'éducation positive ?   Mar 27 Sep - 22:43

Oui Wawa. Pour les excités mordilleurs, je trouve que le pschitt avec de l'eau marche souvent super bien...pas tj pratique, certes, mais efficace 😉

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Rippy
Bordermaniaque avéré
Bordermaniaque avéré


Féminin
Nombre de message : 1626
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 12/11/2015
Une citation que j'aime bien: : Tu deviens responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé

MessageSujet: Re: Limites de l'éducation positive ?   Mer 28 Sep - 0:36

Le dosage entre motivation et grosse voix est parfois compliqué pour le mien, dont la sensibilité varie énormément... Chez moi, il est hyper sensible - quand je prenais une voix ferme pour reprendre le chien qu'on gardait la semaine dernière, le mien n'était pas fier et prenait tout pour lui, parfois jusqu'à aller se blottir dans un coin (l'autre est plus dur de la feuille Laughing). Alors que dehors il est tout sauf peureux et collé à moi, quand il a une idée en tête ou qu'il est lancé, il faut parfois s'armer de patience... Une fois qu'il est concentré c'est bon, mais ça peut être franchement galère de capter son attention. Bon il est encore jeune donc je pense que ça va s'harmoniser, je vois les progrès au fil des mois Wink
Revenir en haut Aller en bas
MauD
Bordermaniaque avéré
Bordermaniaque avéré


Féminin
Nombre de message : 2615
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 03/11/2008

MessageSujet: Re: Limites de l'éducation positive ?   Mer 28 Sep - 9:15

Est-ce que ton chien aime l'agility ? Si oui, tu peux faire une chose toute simple : ordre "assis " et si le chien ne fait pas, tu sors, tu laisses passer un chien et tu retentes quelques minutes plus tard
Si tu as un geste que tu utilises pour demander un assis, tu peux l'ajouter en même temps que l'ordre verbal pour avoir plus d'impact
Revenir en haut Aller en bas
http://maud.et.vodka.free.fr
Rippy
Bordermaniaque avéré
Bordermaniaque avéré


Féminin
Nombre de message : 1626
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 12/11/2015
Une citation que j'aime bien: : Tu deviens responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé

MessageSujet: Re: Limites de l'éducation positive ?   Mer 28 Sep - 10:25

Oui il adore ça ! J'utilise le geste en même temps quand il fait sa tête de mule... Je peux éventuellement essayer de le sortir oui, je ne sais pas s'il comprendra mais bon !
Revenir en haut Aller en bas
MauD
Bordermaniaque avéré
Bordermaniaque avéré


Féminin
Nombre de message : 2615
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 03/11/2008

MessageSujet: Re: Limites de l'éducation positive ?   Mer 28 Sep - 11:23

Rippy a écrit:
Oui il adore ça ! J'utilise le geste en même temps quand il fait sa tête de mule... Je peux éventuellement essayer de le sortir oui, je ne sais pas s'il comprendra mais bon !

Il va vite comprendre si tu arrives à l'assoir plusieurs fois hors du terrain juste avant : la frustration est un levier puissant Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://maud.et.vodka.free.fr
Rippy
Bordermaniaque avéré
Bordermaniaque avéré


Féminin
Nombre de message : 1626
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 12/11/2015
Une citation que j'aime bien: : Tu deviens responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé

MessageSujet: Re: Limites de l'éducation positive ?   Mer 28 Sep - 12:28

Laughing c'est pas faux... Merci MauD Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
titluciole
Bordermaniaque avéré
Bordermaniaque avéré


Féminin
Nombre de message : 5251
Localisation : Romorantin
Date d'inscription : 25/06/2007
Noms de mes chiens: : Chaplin (Bearded Collie 3 ans), Enken (Tervur/malou 1an1/2)

MessageSujet: Re: Limites de l'éducation positive ?   Mer 28 Sep - 17:04

Et tu peux utiliser l'agility comme récompense au comportement assis en libérant très vite au début puis en augmentant la durée petit à petit. C'est le principe du premack (tu utilises la difficulté comme récompenses pour l'utiliser à ton avantage). Tu peux d'ailleurs le pré-bosser sur d'autres distractions moins fortes que l'agility en amont (ballon de foot, copain chien, le droit d'aller se baigner, gamelle du soir) pour que la bestiole pige le principe et que ce soit ensuite plus simple à appliquer en agility. :-)

_________________


Le blog : http://www.cani-idees.com
Dernier article : Le refus d'appâts
Revenir en haut Aller en bas
Rippy
Bordermaniaque avéré
Bordermaniaque avéré


Féminin
Nombre de message : 1626
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 12/11/2015
Une citation que j'aime bien: : Tu deviens responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé

MessageSujet: Re: Limites de l'éducation positive ?   Mer 28 Sep - 17:21

oui merci ça peut être une idée de lui faire comme ça, pour lui passer le côté "jveux pas t'écouter" Wink je vais devoir être au taquet moi par contre, pour le libérer vite vite au début Laughing Mais il comprendra sans doute très vite car je lui fais déjà depuis longtemps (sans savoir ce que c'était Laughing ) pour les copains chiens et quand je le détache Wink
Revenir en haut Aller en bas
Rippy
Bordermaniaque avéré
Bordermaniaque avéré


Féminin
Nombre de message : 1626
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 12/11/2015
Une citation que j'aime bien: : Tu deviens responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé

MessageSujet: Re: Limites de l'éducation positive ?   Jeu 29 Sep - 0:07

Bon bah... Ya des jours sans Twisted Evil
Aujourd'hui, travail des zones, et à la fin passage des chiens un par un, un agrès à la fois (passerelle/ slalom/ balance). Les autres chiens tenus à côté (pour "mise en situation" de concours, où il n'y a pas toujours de séparation physique avec l'extérieur du terrain, le but étant justement de les y garder). Les autres se tenaient à peu près bien, le mien... Horreur totale, déconnecté à chaque commande / félicitations d'un autre. Quand je réussissais à le garder sur moi, à la prochaine commande d'un autre ça recommençait. Et quand je l'ai lâché la deuxième fois, il a foncé sur une petite chienne pourtant pas à côté, et qui ne lui prêtait pas attention à la base... Excitation à mort, frustration ? Je ne l'avais jamais vu mauvais comme ça, les quelques fois où je l'ai déjà vu rentrer en conflit c'est l'autre chien qui venait, il n'a jamais "cherché", mais là ...
Bah j'ai été violente pour la première fois et ça m'a bouleversée. Pas frappé, pas fait mal, je l'ai "décollé" de la chienne par la peau du cou (j'ai attrapé comme j'ai pu). Il rampait plus qu'il ne marchait à côté de moi après... Bref j'en fais une montagne mais ça m'a sérieusement remué.
Après je l'ai mis en statique, pendant qu'une autre chienne passait. Il a bougé et aboyé donc je l'ai retiré et rangé dans ma voiture... Tant pis pour l'exercice...
Ça ne devrait pas, je sais que c'est pas bien, mais ça m'a profondément remuée, encore maintenant plusieurs heures après. Je ne sais pas quoi faire pour gérer cette excitation, qu'il n'a nulle part ailleurs, et qu'aucun autre chien ne semble avoir Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
titluciole
Bordermaniaque avéré
Bordermaniaque avéré


Féminin
Nombre de message : 5251
Localisation : Romorantin
Date d'inscription : 25/06/2007
Noms de mes chiens: : Chaplin (Bearded Collie 3 ans), Enken (Tervur/malou 1an1/2)

MessageSujet: Re: Limites de l'éducation positive ?   Jeu 29 Sep - 13:48

Tu sais quoi, c'est aussi ça travailler avec son chien. C'est des hauts, des grandes joies, mais aussi des bas, des doutes, des moments où on se sent nulle, on remet tout en question, on se demande où on a merdé, on en veut à son chien.

Ce genre d'exercices est compliqué, surtout en club où la progression n'est pas forcément adapté à ton chien, mais au groupe, donc à une "moyenne". Prends le comme une photo à un instant T et non un échec. C'est plus une évaluation d'où en est ton chien qu'une sentence irrévocable. Ca t'a permis de voir que c'était un point à travailler avec lui. Peut-être que les autres sont plus avancés sur la question, peut-être que le tien mettra plus de temps à apprendre les compétences nécessaires pour réussir cet exercice, peut être que tu devras travailler plus dur. Mais c'est comme ça chaque chien est différent. Le tien cartonnera peut-être dans un autre domaine là où d'autres galèreront.

Pis sincèrement, rassure-toi, ce n'est pas un extra-terrestre, des tas de chiens ont du mal à gérer leur excitation en agility, et t'en as aussi beaucoup qui se jetteront sur un chien par frustration, excitation quand la cocotte minute explose. Il n'a pas un problème ou une tare, c'est juste un chien en cours d'apprentissage. Et pour te rassurer aussi, j'avais un belge pas très doué pour gérer son excitation qui désormais n'a plus de souci avec ça, comme quoi ça peut s'améliorer avec du travail.

Retiens que tu as deux alliés dans cette situation. Comme dans n'importe quel exercice, c'est une question de progressivité. Tu commences par quelque chose de facile pour le chien et tu complexifies le bins au fur et à mesure. Là t'as quasiment commencer par la fin... forcément que c'est dur lol. Si tu prends l'exemple de l'apprentissage d'une absence, les paramètres de progression seront : la durée, la distance du maitre, les diversions. Ici, tes paramètres de progression seront "la source d'excitation" et la distance.

Plus tu es loin de la source d'excitation, plus c'est facile pour ton chien de ne pas y prêter attention. L'idéal étant de commencer à une distance où le chien ne calcule même pas le schmilblick et à t'en rapprocher petit à petit sans jamais être dans la perte de controle (si le chien ne te voit même plus c'est que tu as été trop vite, faut revenir en arrière avant de recommencer).

Le deuxième paramètre, c'est la source d'excitation. Un chien en mouvement créera plus d'excitation qu'un chien qui ne bouge pas. Un chien en mouvement qui aboie créera plus d'excitation qu'un chien en mouvement qui est silencieux. Les ordres d'agility l'excitent peut être plus que les ordres d'un cours d'éducation. La durée de l'exposition peut être modulée : tu lui demandes pas d'être sage pendant tout un parcours de l'autre, ou même tout le cours, mais juste un obstacle, juste un ordre donné, avant de reculer etc etc. C'est pas facile parce que tu dépends du cours collectif, donc tu choisis pas forcément les paramètres, mais c'est pas impossible.

Tu peux d'ailleurs profiter d'un concours d'agility près de chez toi pour le bosser de toi-même comme tu veux. Le mien je l'ai bossé avec les chiens qui s'excitaient derrière le grillage de leur jardin.


_________________


Le blog : http://www.cani-idees.com
Dernier article : Le refus d'appâts
Revenir en haut Aller en bas
Rippy
Bordermaniaque avéré
Bordermaniaque avéré


Féminin
Nombre de message : 1626
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 12/11/2015
Une citation que j'aime bien: : Tu deviens responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé

MessageSujet: Re: Limites de l'éducation positive ?   Jeu 29 Sep - 14:32

Merci Titeluciole Wink Même si je sais pertinemment que j'ai du boulot, ton message fait beaucoup de bien dans ces moments de doutes, ça m'aide et me pousse à rationnaliser Wink Car ce qui fait le plus mal, c'est de perdre cette confiance en lui et en ce qu'on fait. C'est rassurant d'entendre que ce problème n'est pas si rare, que ça se travaille. Bon va falloir que je pousse ma patience mais c'est déjà plus simple quand on sait où on va Wink

Je vais faire ça, pendant les cours, ou je demanderai à mon chéri de le faire lorsqu'il est là (pour pouvoir écouter les conseils donnés aux autres). Ca devrait marcher, j'avais fini par obtenir de lui qu'il se tienne au calme lorsque j'attendais de l'autre côté de la petite porte (il pouvait quand même entendre et se couchait pour regarder par dessous, mais il était suffisamment loin pour que ça ne le déclenche pas... ça doit être sa limite actuelle). Je peux aussi sortir en avance du cours d'éduc et le faire travailler sur ça (il est beaucoup moins réactifs aux ordres d'éducation des autres).

J'en parlerai au coach, j'espère qu'il comprendra, car ce qui en est ressorti hier c'est que je n'avais aucun contrôle sur mon chien... Les autres chiens ont soit plus de bouteille et beaucoup plus l'habitude d'être "spectateur", soit sont des chiens "à motiver" et non à calmer, donc n'ont pas de soucis d'excitation. J'essaierai d'expliquer au coach qu'il est encore trop tôt pour lui demander ça, qu'il me faudra le travailler progressivement Wink Comme tu l'as dit, c'est une difficulté que les autres n'ont pas - c'est le seul border. Ils savent que le border a ses petites spécificités, ils devraient comprendre que je dois travailler davantage ce point.

Pour les concours d'agility il va falloir que je trouve l'occasion d'y aller, je passe déjà mes apm au club le we Laughing Mais effectivement ça peut être une super occasion de le travailler !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Limites de l'éducation positive ?   Aujourd'hui à 19:48

Revenir en haut Aller en bas
 
Limites de l'éducation positive ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» éducation positive : halte aux préjugés et idées préconçues !
» La magie de l'éducation positive
» L'éducation positive, c'est quoi ?
» l'education positive
» Vive l'éducation positive : Vidéo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Border Collie Forum :: VIVRE AVEC UN BORDER COLLIE: QUESTIONS ET INFOS DIVERSES :: Education-Comportement-
Sauter vers: