Border Collie Forum
Ce forum héberge de nombreux nouveaux messages chaque jour.
Cependant, seuls les membres enregistrés et qui se sont présentés ont accès à l' intégralité des rubriques et données.

Vous souhaitez participer?
Il vous suffit de vous enregistrer pour devenir membre de la communauté.
L' inscription est libre, gratuite, et sa validation, immédiate.
Elle n'engage à rien et la suppression d'un compte est libre.

A bientôt sur le forum





Bienvenue sur le forum n°1 dédié au Border Collie. Plus de 10000 membres y ont participé, et bientôt 10 ans d'ancienneté...
 


PortailRechercherAccueilRèglementS'enregistrerMappemondeConnexion

Partagez | 
 

 Questionnement pour une situation particulière avant adoption

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Scam636
Posteur timide
Posteur timide


Féminin
Nombre de message : 31
Localisation : Charny-sur-Meuse, 55100, Lorraine
Date d'inscription : 17/09/2016

MessageSujet: Questionnement pour une situation particulière avant adoption   Sam 17 Sep 2016, 20:59

Bonjour à tous,

Après avoir lu de très nombreux posts, je me lance afin de poser les questions qui me taraudent avant l'accueil d'un premier chien dans ma vie. Dans l'espoir d'avoir des retours d'expérience ou conseils avisés.

Voici un rapide tour de ma situation.
Adolescente mes parents m'envoyaient régulièrement en pays anglophones durant les vacances scolaires. C'est lors d'un séjour en Irlande que j'ai été pour la première fois en contact prolongé avec des border collies de travail. Je suis tombée amoureuse de cette race et promis de partager un jour ma vie avec un tel chien berger.
Je n'ai jamais eu de chien. Mais j'ai un chat et surtout un cheval qui partage mon quotidien depuis onze ans.
Aujourd'hui après des années à déménager trop régulièrement pour adopter un chien durant mes études, je m'installe enfin pour plusieurs années quelques part. Et je viens d'acheter une maison près de Verdun parfaitement appropriée à accueillir mes animaux, en pleine campagne, seulement proche d'une ferme avec deux hectares de terrain sur lesquels je fais construire une écurie de 4 boxs pour mon cheval.
Je suis militaire, je gagne très bien ma vie et j’ai beaucoup à offrir à un chien. Mais mon métier malheureusement me pousse à des absences parfois longues dans les années à venir, j’aurai bien sûr des solutions pour la garde de mes animaux. Je compte prendre des semaines de permissions pour l’éduquer et l’habituer à son environnement dans ses premiers mois.
L'an dernier je vivais dans le sud et ma propriétaire qui vivait sur le même terrain avait une chienne très jeune berger australien. Je me suis lancée avec elle en cani cross et je l'ai emmenée dans toutes mes week ends de randonnées et balades à cheval. La présence d'un chien me manque terriblement depuis.

C'est pour cette raison et dans l'objectif de tout préparer pour l'arrivée d'un chien que l'un des boxs est adapté en chenil. Et le terrain clôturé. J'ai beaucoup lu sur les borders. Et ma première grande question concerne leur instinct. Je sais que beaucoup sont convaincus que cette race ne devrait être dédiée qu’au travail sur troupeau. Ce n’est pas mon avis, et si je compte travailler avec ce futur chien dans bien d’autres sports, je ne compte pas exciter ces instincts. Or il vivra quotidiennement avec des chevaux. Les border que j’ai souvent côtoyés dans les centre équestres, abandonnés à eux-mêmes avaient souvent cette attitude de rassemblement avec les chevaux au point parfois de leur attraper les jarrets. Mon cheval adore les chiens mais pas au point de se laisser mordre ni harceler.
Certains d’entre vous auraient-ils l’expérience de la cohabitation border-chevaux ? Est-il impossible de leur faire comprendre qu’un cheval n’est pas un mouton. J’avais également pensé afin d’atténuer ce risque de prendre un chiot croisé avec un autre berger tel l’aussie.

Pour avoir effectué du bénévolat dans différents refuges, je suis particulièrement sensibilisée au malheur de l'abandon animal quotidien dans notre pays. Je ne me voyais pas acheter un animal, j'ai toujours adopté en refuge. Cependant c'est mon premier chien et n'en ayant jamais dressé, j'aimerai commencer avec un chiot, je sais par expérience la difficulté de récupérer les défauts de dressage chez un animal qui a déjà un passé compliqué. Plus tard si j'ai toujours du temps à donner j'aimerai proposer ma candidature comme famille d'accueil. Mais pour ce tout premier chien j’ai une idée assez précise de ce que je souhaiterai. Je suis l'association Bordeline Collie depuis plusieurs mois dans l'espoir de pouvoir adopter auprès d’eux ce chien que je désire tant. Or je me suis vite aperçue que lorsque vous chercher quelque chose que tout le monde souhaite il faut se battre pour l’obtenir. Être le premier sur le coup, proposer le meilleur dossier, avoir des références et des contacts. Et sans vouloir passer pour capricieuse, j’aimerai pouvoir choisir mon chien comme le laisser me choisir. Peut être suis-je idéaliste mais cette bataille pour obtenir un chiot ne me plait pas. Pour autant je ne parviens pas à me convaincre de choisir un chiot sur les centaines que l’on trouve sur le bon coin et ainsi d’encourager la reproduction par des particuliers alors que je ne la cautionne pas du tout avec tous ces animaux qui attendent en refuge.
Pour la première fois je me suis donc tournée vers les professionnels de l’élevage un monde que je ne connais absolument pas. Cependant les élevages ne font pas de chiens croisés, du moins pas à ma connaissance.
Des conseils ? Un peu d’aide ?
Pardon pour le roman ^^ et merci d’avance.

Camille
Revenir en haut Aller en bas
lola
Bordermaniaque avéré
Bordermaniaque avéré


Féminin
Nombre de message : 2885
Localisation : isère
Date d'inscription : 20/03/2008
Noms de mes chiens: : Eole (border) et Kézak ( chien loup tchèque), Intox (jack russel), Kern ( au paradis des borders )
Une citation que j'aime bien: : Sans la liberté de blâmer, il n'y a pas d'éloge flatteur (Beaumarchais)

MessageSujet: Re: Questionnement pour une situation particulière avant adoption   Sam 17 Sep 2016, 21:13

Salut Camille! Je pense comme toi qu'un border peut être très heureux sans travailler au troupeau pour peu quenses capacités soient utilisées ailleurs. Mes borders n'ont jamais travaillé au troupeau et n'ont jamais developpé de troubles. Ma vieille border a 8 ans et est parfaitement bien dans ses poils. Par contre, il a fallu canalisé et utilisé cet instinct, petite, elle coursait même les hélicoptères...Je fais également du bénévolat en refuge donc je partage pleinement ton sentiment là dessus. Les borders sont très présents dans les refuges, tu devrais pouvoir trouver ton bonheur sans trop de difficulté, il y a même régulièrement des chiots. Je pense qu'avac du travail, on peut récupérer à peu près n'importe quoi sur un jeune chien. Tu peux aussi prendre un chiot chez un éleveur et qu'il ait un fort instinct, ce serait même très logique et pour les croisés, c'est la loterie, tu ne peux absolument pas savoir le trait de caractère qui va ressortir. Je te prends un exemple, ilagine un croisé border/malinois qui a l'instinct du border et le carafond du mal et bien bon courage !!!
Pour les chevaux, il y a ici plusieurs personnes qui ont les 2 et avec lesquelles cela se passe très bien. Ne te prends pas trop la tête, fais le tour des refuges et laisse parler ton coeur, le reste viendra naturellement et pour les petits ajustements du début, tu trouveras ici de bons conseils!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Scam636
Posteur timide
Posteur timide


Féminin
Nombre de message : 31
Localisation : Charny-sur-Meuse, 55100, Lorraine
Date d'inscription : 17/09/2016

MessageSujet: Re: Questionnement pour une situation particulière avant adoption   Sam 17 Sep 2016, 21:20

Merci beaucoup Lola pour ce message encourageant.
J'ai fait le tour de mes contacts de refuge et autres associations. J'en suis beaucoup. Et pourtant je ne trouve pas. Peut être ai je une idée trop précise de ce que je souhaite (un border, ou croisé autre berger, chiot et si possible femelle parce que tout mes autres animaux sont des mâles) mais pour un chiot il semblerait qu'il faille se jeter dessus sans même avoir vu l'animal auparavant et ce mode de choix ne me convient pas. Je pourrai prendre un chien plus âgé en effet mais pour avoir beaucoup lu je suis maintenant persuadée de l'importance de leurs tous premiers mois notamment au sevrage et je veux vivre cette expérience.
Revenir en haut Aller en bas
Rippy
Bordermaniaque avéré
Bordermaniaque avéré


Féminin
Nombre de message : 1897
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 12/11/2015
Une citation que j'aime bien: : Tu deviens responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé

MessageSujet: Re: Questionnement pour une situation particulière avant adoption   Dim 18 Sep 2016, 02:59

Pour les chevaux c'est une question d'habitude, c'est mieux si les chevaux sont déjà habitués aux chiens mais je pense que comme tout, dans le pire des cas ça se travaille Wink
Je te déconseille fortement le bon coin et les croisés. La race souffre suffisamment de l'engouement populaire en ce moment et se passerait bien de ces reproductions hasardeuses.
Côté elevages, tu en as qui privilégient des chiens équilibrés et d'autres l'atavisme. Dans tous les cas, l'éducation que tu lui donneras jouera beaucoup !
Si tu as des problèmes d'instinct avec un chien qui a trop d'atavisme, n'exclue pas le troupeau, ne serait ce que pour mieux comprendre ton chien. Ca te plaira peut être et ça se trouve facilement aujourd'hui. Tu n'en auras peut être pas besoin, ou pas du tout l'envie, mais ne l'exclue pas. Tu ne peux pas deviner à l'avance tout ce que tu seras prête à faire pour lui Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Heïdi74
Bordermaniaque avéré
Bordermaniaque avéré


Féminin
Nombre de message : 504
Localisation : 74
Date d'inscription : 22/02/2015

MessageSujet: Re: Questionnement pour une situation particulière avant adoption   Dim 18 Sep 2016, 10:13

idem, ne va pas sur le bon coin, tu risques de te retrouver avec des problèmes de santé et surtout de comportement.

Et si tu ne me crois pas je te laisser garder ma Rantanplante pendant une semaine ! (je fournis le prosac !) Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Scam636
Posteur timide
Posteur timide


Féminin
Nombre de message : 31
Localisation : Charny-sur-Meuse, 55100, Lorraine
Date d'inscription : 17/09/2016

MessageSujet: Re: Questionnement pour une situation particulière avant adoption   Dim 18 Sep 2016, 12:07

Bonjour, Merci pour vos réponses.
Rassurez vous je ne compte pas prendre un chien sur le bon coin. Outre les problèmes de santé je refuse de mettre de l'argent dans la poche d'un particulier qui utilise l'utérus de son chien comme un moyen de revenu sans considération pour la race, le chien lui même ni le nombre de chien abandonnés dans les rues.
Vous me rassurez pour les chevaux. Je ne suis compte dresser mon chien au troupeau, seulement ce n'est pas pour cela que souhaite un border, je préfère d'autres sports. Mais ça pourrait m'aider pour le dresser à se comporter correctement avec un cheval ou ça risque d'exciter son instinct au contraire ?
Revenir en haut Aller en bas
Scam636
Posteur timide
Posteur timide


Féminin
Nombre de message : 31
Localisation : Charny-sur-Meuse, 55100, Lorraine
Date d'inscription : 17/09/2016

MessageSujet: Re: Questionnement pour une situation particulière avant adoption   Dim 18 Sep 2016, 12:13

Pas contre*
Revenir en haut Aller en bas
Rippy
Bordermaniaque avéré
Bordermaniaque avéré


Féminin
Nombre de message : 1897
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 12/11/2015
Une citation que j'aime bien: : Tu deviens responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé

MessageSujet: Re: Questionnement pour une situation particulière avant adoption   Dim 18 Sep 2016, 13:48

Les chevaux ne réagissent pas comme les moutons, et si tu enseignes très tôt au chiot à respecter les chevaux je ne pense pas qu'il y aura de soucis ! Faire attention si le cheval n'est pas habitué au chien bien sûr Wink
Faire du troupeau peut aider s'il développe un instinct fort. Même si cet instinct est canalisable, avec plus ou moins de travail, tu peux vraiment redécouvrir ton chien au troupeau, mieux comprendre ses instincts, et lui apprendre à canaliser son instinct. Encore une fois tu peux faire sans, mais peut être seras tu curieuse de découvrir ce fameux instinct, de "voir ce que ça donne", et peut être auras tu besoin de ça pour canaliser son instinct. Bref je ne dis pas que c'est obligatoire, c'est juste que je ne voulais pas du tout le faire à la base, et finalement la curiosité m'a poussée à tester, et quand j'ai vu mon loustic aux moutons j'ai trouvé ça assez fou cheers
C'est une décision à prendre une fois que tu commence à connaître le petit poilu Wink
Exciter l'instinct oui et non : ça lui montre ce pour quoi l'instinct est fait, donc justement ça peut aider les chiens qui expriment cet instinct à tort et à travers. Il y a potentiellement quelques jours de n'importe quoi de ce point de vue après la première mise au troupeau mais après tout rentre dans l'ordre Wink
Et ce n'est pas parce qu'il troupeaute des moutons qu'il troupeautera des chevaux, ils sont loin d'être bêtes et savent faire la différence. Par contre il les troupeautera peut être de base Wink
Revenir en haut Aller en bas
Scam636
Posteur timide
Posteur timide


Féminin
Nombre de message : 31
Localisation : Charny-sur-Meuse, 55100, Lorraine
Date d'inscription : 17/09/2016

MessageSujet: Re: Questionnement pour une situation particulière avant adoption   Dim 18 Sep 2016, 14:18

Bon je suis rassurée pour ce qui est de l'instinct. Mon cheval est habitué aux chiens et il est très patient avec les jeunes.
Je vais donc me mettre à la recherche d'un bon élevage. Je suis en Lorraine et je me déplace si besoin. Mais j'ai vu très peu d'élevages dans ma région étonnement. Des conseils de choix?
Peut être avec de la chance je trouverai avant en refuge mais cela fait plusieurs mois que mes recherches sont infructueuses.

J'ai une autre question. Que pensez vous du chenil? Je suis absente au moins 8h par jour du lundi au jeudi. La maison est au centre d'un terrain de 2 hectares bordés par des champs une ferme (avec des chiens) et une départementale. J'ai tout clôturé en électrique et bois pour le cheval mais ça n'empêcherait pas un chien décidé de passer.
Je compte prendre des permissions au tout début pendant plusieurs semaines et l'habituer au fur et à mesure à mon absence et j'avais lu qu'il valait mieux le chenil que la solitude sur le terrain pour un border.
Revenir en haut Aller en bas
lola
Bordermaniaque avéré
Bordermaniaque avéré


Féminin
Nombre de message : 2885
Localisation : isère
Date d'inscription : 20/03/2008
Noms de mes chiens: : Eole (border) et Kézak ( chien loup tchèque), Intox (jack russel), Kern ( au paradis des borders )
Une citation que j'aime bien: : Sans la liberté de blâmer, il n'y a pas d'éloge flatteur (Beaumarchais)

MessageSujet: Re: Questionnement pour une situation particulière avant adoption   Dim 18 Sep 2016, 17:15

Tu ne peux pas rentrer le midi? 8h de suite, c'est très long pour un chien seul et encore plus pour un chiot... Mes chiens sont en chenil quand nous sommes absents et cela se passe très bien mais ils ne sontpas tous seuls et je rentre le midi. Par contre, je trouve qu'il vaut mieux habituer direct le chiot à sa vie normale, l'histoire de prendre des vacances est parfois une fausse bonne idée. Les gens sont h24 avec le chien pendant 1 semaine/15 j ou plus et puis d'un coup le chien est seul très longtemps et il ne comprend rien. Mais 8h de suite, 4 jours de suite, je trouve que c'est vraiment beaucoup pour un chiot, et puis pour la propreté cela risque d'être compliqué.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Scam636
Posteur timide
Posteur timide


Féminin
Nombre de message : 31
Localisation : Charny-sur-Meuse, 55100, Lorraine
Date d'inscription : 17/09/2016

MessageSujet: Re: Questionnement pour une situation particulière avant adoption   Dim 18 Sep 2016, 17:25

Non c'est impossible. J'ai un emploi du temps compliqué, je suis pilote d'hélicoptère, je dépends de mes horaire de vol et missions militaires. J'ai à la fois des horaires de fonctionnaires et une obligation de présence en cas de besoin à d'autres moment. En compensation je peux facilement prendre des permissions et des récupérations. Mais une semaine "classique" donne jusqu'à vendredi midi 8h d'absence à la maison.
J'ai de toute façon d'autres animaux sous ma responsabilité donc il y aura toujours quelqu'un pour s'en occuper au besoin d'une absence plus longue. Je pense qu'un chien peut s'y faire, je lui consacrerai tout le temps que j'ai de libre en dehors, qui était déjà dévoué à des passe temps sportifs.
Je comptais prendre des permissions justement pour l'habituer progressivement à l'absence et non pas brutalement en le ramenant chez moi au sevrage.
Revenir en haut Aller en bas
Rippy
Bordermaniaque avéré
Bordermaniaque avéré


Féminin
Nombre de message : 1897
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 12/11/2015
Une citation que j'aime bien: : Tu deviens responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé

MessageSujet: Re: Questionnement pour une situation particulière avant adoption   Dim 18 Sep 2016, 19:57

Une solution serait peut-être de prendre des demi journées au début ? comme ça il reste quand même seul une partie de la journée, et apprend à rester seul, mais sans que ça soit trop pour les débuts. Si c'est possible bien sûr !
Ici à peu près les mêmes conditions : certes, mon conjoint comme moi avons beaucoup de jours de congés, mais nous sommes aussi absents 8h par jour, hélas... Bon nous on peut régulièrement rentrer le midi, mais ce n'est pas possible tous les jours ! Quand il était chiot, on s'était débrouillés pour rentrer systématiquement le midi (quand ce n'était pas possible, l'un de nous prenait la 1/2 journée).

Après je dors naturellement assez peu, et je consacre beaucoup de temps au chien quand je suis présente, ce qui fait qu'il est au total 8h seul - 10 h avec moi - 6 h de "nuit". Et quelle que soit l'heure de la journée à laquelle on rentre, il dort Laughing Je pense qu'il a suffisamment d'activités pour qu'il apprécie la solitude de la journée Laughing
Après tout ça est une question d'équilibre et d'habitude : il est suffisamment occupé pour que les moments de solitude soient des moments de repos, et non des moments d'ennui. On lui a aussi appris à jouer seul.

Donc voilà, pour moi 8h/jour c'est faisable, à la condition que le reste du temps soit du "vrai" temps passé avec le chien : c'est clair que les balades "je te lance machinalement la balle" ne suffisent pas, on profite à 100% des moments qui lui sont consacrés ! Et avoir suffisamment d'activités pour lui Wink (attention, je ne parle pas de l'assommer de balades pour le crever, le but n'est pas de l'étourdir d'autres choses pour lui faire "oublier" les journées !)
Revenir en haut Aller en bas
lola
Bordermaniaque avéré
Bordermaniaque avéré


Féminin
Nombre de message : 2885
Localisation : isère
Date d'inscription : 20/03/2008
Noms de mes chiens: : Eole (border) et Kézak ( chien loup tchèque), Intox (jack russel), Kern ( au paradis des borders )
Une citation que j'aime bien: : Sans la liberté de blâmer, il n'y a pas d'éloge flatteur (Beaumarchais)

MessageSujet: Re: Questionnement pour une situation particulière avant adoption   Dim 18 Sep 2016, 20:06

Je ne veux pas porter de jugement mais juste inciter à la réflexion 😉. Tu dis "un chien peut s'y faire", tu as raison,  malheureusement un chien finit par se faire à à peu près tout 😢, c'est d'ailleurs bien là le problème.
Le chien comme tu le sais certainement est un animal social, ce qui signifie qu'il a besoin, par nature, de l'autre. En lui imposant d'être seul la majorité de son temps d'éveil, tu vas à l'encontre de sa nature, par définition.
Alors oui, les chiens s'y font. Le petit beagle, pourtant chien de meute, qui passe 24h/24 dans son jardin derrière chez moi s'y est fait, il ne hurle même plus mais à quel prix? Je pense que les chiens du refuge où je fais du bénévolat, sortis et câlinés quotidiennement sont plus heureux que lui.
Bien sûr, j'ai bien compris que ce n'est pas la vie que tu comptes offrir à ton chien. Mais pour moi, il n'a jamais été question que mes chiens "s'y fassent", j'en ai très vite eu 2 puis 3 parce que justement nous travaillons et que nous les laissons donc seuls plusieurs heures par jour.
Après certains chiens plus âgés ne supportent parfois pas leurs congénères parce que leur histoire fait que qq chose a été abîmé en eux et ils ne pourraient vivre avec un autre chien. Mais un chiot? Un chiot a un besoin vital d'un autre.
Peut-être pourrais tu envisager ta situation sous un autre angle et faire des compromis qui feront que les animaux seront heureux et que tu ne culpabiliseras pas. Par ex, tu pourrais adopter dans un refuge un chien plus tout jeune en sachant que tu ne pourras pas faire les activités sportives que tu souhaitais et puis après qqs mois, prendre chez un éleveur ce chiot border dont tu rêves.
Ou alors, t'arranger avec tes proches pour que quelqu'un passe au moins une fois pour sortir le chiot car encore une fois, toute la semaine ou presque, seul tte la journée, c'est trop.
Quand on rêve d'un animal, on ne souhaite pas lui offrir une vie à laquelle il faudra bien qu'il se fasse, mais la meilleure vie possible, non?
Tu disais que dans les refuges ou les associations c'était compliqué pour adopter un chiot. Dans le refuge où je suis, les soigneurs refuseraient de te confier un chiot au vu de tes horaires.
Encore une fois, je ne dis pas cela pour te culpabiliser ou je ne sais quoi, c'est juste pour te pousser à réfléchir...

_________________


Dernière édition par lola le Dim 18 Sep 2016, 20:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
lola
Bordermaniaque avéré
Bordermaniaque avéré


Féminin
Nombre de message : 2885
Localisation : isère
Date d'inscription : 20/03/2008
Noms de mes chiens: : Eole (border) et Kézak ( chien loup tchèque), Intox (jack russel), Kern ( au paradis des borders )
Une citation que j'aime bien: : Sans la liberté de blâmer, il n'y a pas d'éloge flatteur (Beaumarchais)

MessageSujet: Re: Questionnement pour une situation particulière avant adoption   Dim 18 Sep 2016, 20:08

Rippy, ta situation n'est pas du tt la même, rentrer le.midi change complètement la done sur un chiot...Et c'est bien ce que vous avez fait...Bien sûr qu'on peut avoir un chien heureux et travailler 8h/j, heureusement d'ailleurs 😊. Pour moi, c'est vraiment le pb du chiot. Seul 8 h de suite, toute la semaine, c'est vraiment dur...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
vanda
Gardien du Forum
Gardien du Forum


Féminin
Nombre de message : 6965
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 28/08/2007
Noms de mes chiens: : Vanda Black Farmer Ela Hawk Loki Moss

MessageSujet: Re: Questionnement pour une situation particulière avant adoption   Dim 18 Sep 2016, 20:48

HS total : Ah tiens je bosse sur le camp de Sissonne !
Si tu vas y faire une manœuvre pendant ma saison n'hésites pas ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/greensheep.fr/
Scam636
Posteur timide
Posteur timide


Féminin
Nombre de message : 31
Localisation : Charny-sur-Meuse, 55100, Lorraine
Date d'inscription : 17/09/2016

MessageSujet: Re: Questionnement pour une situation particulière avant adoption   Dim 18 Sep 2016, 22:00

Vanda: ce n'est pas impossible dans les mois à venir :). Est ce au même endroit que le centac ? J'ai une amie réserviste là bas.

J'avais réfléchi au problème et envisagé plusieurs solutions. Par exemple prendre deux chiots au lieu d'un. Mais une fois de plus je ne suis pas sûre qu'il soit raisonnable de me doubler la charge de travail pour une première expérience.
Ensuite commencer par un chien plus âgé de refuge. Alors certes ce serait plus altruiste. Mais pour quelles raisons est ce que je souhaite un compagnon? Parce que je me sens seule et j'ai le désir d'être accompagnée dans mes activités. Ne nous leurrons pas lorsque nous accueillons un animal chez nous je pense que c'est en grande partie pour nous en premier lieu. Alors oui je n'en aimerait pas moins certainement un chien qui ne pourrait pas remplir le rôle qui me manque. Et si je prends un chien pour qu'il soit un futur conpagnon et que finalement je m'aperçois que je n'ai plus de temps ou d'énergie (ou cas extrême d'argent) pour un de plus ? Mon besoin n'aura pas changé.

Je suis parfaitement d'accord avec toi Lola, ils se font à tout et n'ont pas la parole pour se plaindre du pire. Et oui il est normal pour les associations de vouloir le meilleur maître lorsqu'il y a plusieurs candidats. J'y ai passé assez de temps pour les comprendre mais je le vis tout de même injustement lorsque je sens leurs réticences à mon "dossier". Oui je ne pourrai pas rentrer le midi tous les jours. Est ce réellement à ça que l'on doit juger ? Connaissez vous beaucoup de gens qui consacre leur pause de midi à leurs chiens? Je n'ai que ma bonne foi pour essayer de convaincre et ça ne suffira peut être pas. Cependant je suis persuadée que ce qui compte le plus c'est l'amour que l'on a à leur donner plus que le temps, l'argent, la marque des croquettes ou la taille du terrain...

En fait je suis persuadée dans le fond que si nous aimions les animaux plus que nous mêmes nous n'en aurions tout simplement pas. Parce que même la reproduction d'animaux de compagnie, de travail ou de sport quelque part c'est de l'exploitation au même titre que la reproduction pour nous nourrir.
En attendant entre deux réflexions philosophico-dramatiques je ne mange pas d'animaux et j'essaye de rendre aux miens autant qu'ils me donnent Wink

Le mieux que je puisse faire, car c'est aussi ce métier qui bien que prenant me permet de donner à mes compagnons le meilleur, ce sera effectivement de prendre le maximum de demie journées durant sa première année pour l'habituer progressivement comme Rippy.
Revenir en haut Aller en bas
lola
Bordermaniaque avéré
Bordermaniaque avéré


Féminin
Nombre de message : 2885
Localisation : isère
Date d'inscription : 20/03/2008
Noms de mes chiens: : Eole (border) et Kézak ( chien loup tchèque), Intox (jack russel), Kern ( au paradis des borders )
Une citation que j'aime bien: : Sans la liberté de blâmer, il n'y a pas d'éloge flatteur (Beaumarchais)

MessageSujet: Re: Questionnement pour une situation particulière avant adoption   Lun 19 Sep 2016, 00:05

Je comprends que ton choix est fait et je le respecte. Si tu as besoin de conseils avec ton poilu n'hésite pas à venir nous voir, nous ferons le max pour t'aider.
Et pour revenir à ta question initiale, oui, je pense qu'il vaut mieux mettre ton chien dans un chenil. Il sera dans un espace sécurisé qui deviendra son espace quand tu n'es pas là. Les miens ont des jouets, leurs préférés, qu'ils ne retrouvent qu'au chenil, ils y vont joyeusement d'eux-mêmes quand ils voient que c'est un jour où nous travaillons.
Par contre quand tu dis que ce qui compte le plus c'est l'amour plus que le temps, les croquettes etc, je pense que tu te trompes, la sagesse populaire dit: " il n'y a pas d'amour, il n'y a que des preuves d'amour". Et c'est de cela dont il s'agit...
Si tu peux prendre un max de 1/2 journée cela rendra déjà les choses moins difficiles.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Scam636
Posteur timide
Posteur timide


Féminin
Nombre de message : 31
Localisation : Charny-sur-Meuse, 55100, Lorraine
Date d'inscription : 17/09/2016

MessageSujet: Re: Questionnement pour une situation particulière avant adoption   Lun 19 Sep 2016, 00:26

Merci Lola, j'essayerai de lui rendre son espace le plus agréable possible et avec le plus de divertissements.
Revenir en haut Aller en bas
Rippy
Bordermaniaque avéré
Bordermaniaque avéré


Féminin
Nombre de message : 1897
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 12/11/2015
Une citation que j'aime bien: : Tu deviens responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé

MessageSujet: Re: Questionnement pour une situation particulière avant adoption   Lun 19 Sep 2016, 01:20

Joli dicton Lola Wink

Pour la question de prendre deux chiots ensemble, je te le déconseille très fortement : ils risquent de se prendre l'un l'autre pour repère, surtout s'ils passent la journée ensemble ! Et non toi. Et la charge de travail sera immense avec deux chiots ! Il vaut mieux attendre que le premier soit un minimum mature, sociabilisé et éduqué Wink

Je suis d'accord avec Lola, en y repensant c'est vrai que nos situations sont un peu différentes :l: les 2 ou 3 fois où on n'a pas pu rentrer le midi quand il était petit (entre ses 4 et 6 mois pourtant il n'était plus tout petit bébé), alors que du coup on était rentrés tôt, le soir il était intenable ! Donc effectivement c'est assez important. Vraiment si tu as moyen de trouver une solution pour le sortir le midi en journée ce sera tellement mieux pour lui et donc pour vous !

Si un premier chien plus âgé ne te convient pas, peut être un petit compromis financier (oui les "promeneurs" de chien que l'on trouve facilement sur internet, ça peut sembler d'un autre monde mais je connais plusieurs personnes qui font ça et en sont ravis, notamment une amie qui a récupéré une chienne sur-traumatisée en refuge Wink ) ou un bon arrangement avec un voisin, pour que quelqu'un vienne te le sortir le midi les premiers mois ? Scrute le net, les petits échanges de services... Tu trouveras peut être une solution "miracle" !

Tu peux aussi essayer de voir avec un éleveur pour avoir un chiot un peu plus âgé. Même si la période des 2-4 mois est cruciale, ça peut aussi être une solution ?

Et sinon oui j'avais trouvé que les demi journées étaient un bon compromis Wink

Dans tous les cas, quel que soit ton choix, n'hésite pas à nous tenir au courant et à venir en discuter sur le forum !
Revenir en haut Aller en bas
Scam636
Posteur timide
Posteur timide


Féminin
Nombre de message : 31
Localisation : Charny-sur-Meuse, 55100, Lorraine
Date d'inscription : 17/09/2016

MessageSujet: Re: Questionnement pour une situation particulière avant adoption   Lun 19 Sep 2016, 01:48

J'avais pensé aussi éventuellement à trouver quelqu'un pour le sortir en journée. Je n'ai pas de soucis financier ce serait peut être monayable. Je vis à l'écart mais il y a une ferme juste à côté et mes voisins sont adorables, ils ont des chiens mais assez mal éduqués. Peut être en les connaissant mieux nous pourrions nous arranger. Je cherche aussi quelqu'un pour mettre son cheval chez moi pour tenir compagnie au mien et s'arranger pour l'entretien, le chien pourrait faire partie de l'équation :).
Je vais réfléchir à tout ça en cherchant un élevage. En tout cas vous m'avez bien éclairée.
Revenir en haut Aller en bas
JUKILLOU
Bordermaniaque avéré
Bordermaniaque avéré


Féminin
Nombre de message : 302
Localisation : grez-Doiceau, Belgique
Date d'inscription : 15/01/2016

MessageSujet: Re: Questionnement pour une situation particulière avant adoption   Lun 19 Sep 2016, 12:04

Bonjour Scam Very Happy

Je t'expose un peu mon histoire avec ma chienne de 8 mois car j'ai moi aussi des chevaux autour de ma maison.

Avec les chevaux, comme je le dit sur mon poste photo, je suis un peu dans le doute car autant quand elle était chiot elle avait peur des chevaux, autant maintenant à 8 mois elle courre autour et frôle les postérieurs à toute vitesse. Elle aime aussi frôler leur tête car c'est marrant de les faire sursauter Twisted Evil

Elle reste canalisable car j'ai directement été au dressage toutes les semaines. Du coup quand elle part comme une furie vers les chevaux surtout quand ils galopent, j'arrive 9 fois sur 10 à la rappeller à moi.
Mais bon les chevaux ça se roupeaute pas et surtout ils savent très bien se défendre et faire de belles blessures (voir la mort) à nos borders. Du coup elle ne va jamais seule voir les cheveux et je dois garder un oeil sur elle dès qu'elle est près d'eux. Je l'attache même quand je dois faire mes boxes au sinon j'avance pas Very Happy

Au sinon je suis absente 9h/jour 4 jours par semaine (le cinquième jour je travaille de la maison). Jusqu'à ses 6 mois, je m'arrangeais avec mon compagnon ou avec ma maman pour que quelqu'un vienne la promener le midi. elle restait dans la buanderie car j'avais trop peur qu'on me la vole dans le jardin (c'et tellement mignon à cet âge là).
Par la suite, car c'est lourd quand même de revenir le midi quand on travaille loin, on lui laisse la buanderie +accès au jardin. Heureusement on a une porte qui ferme la buanderie pour les cambriolages. mais depuis qu'elle a accès au jardin, elle passe énormément de temps dedans à jouer seule ou regarder la route ou poursuivre les chevaux derrière la cloture.

D'ailleurs si tu prends un chien, essaies d'avoir une portée vers Février-mars, c'est l'idéal pour apprendre la propreté vu qu'on laisse la porte ouverte quand il fait chaud. Very Happy

Donc mon chien est souvent seule en journée mais j'ai adapté ma vie à elle. Je me lève plus tôt pour aller la promener avant mon boulot. Dès que je rentre, j'enfile mes baskets pour faire une grande promenade et la faire un peu travailler 5 minutes et les weekends, on prends la voiture et on va au club le samedi et le dimanche on explore des nouvelles promenades Wink
On a trouvé un équilibre et pourtant c'est pas une toquée qui aboit ou creuse ou fugue ou n'importe quel toc.

Bon par contre moi je suis pas vraiment pour le chenil pour une aussi grande durée d'absence. Vaudrait peut être mieux cloturer ton jardin ou ne fusse qu'une partie assez grande proche de ta maison, où il y a un peu d'animation pour qu'elle puisse se divertir un peu lors des absences. Wink

_________________
PitaPata Dog tickers
Revenir en haut Aller en bas
Scam636
Posteur timide
Posteur timide


Féminin
Nombre de message : 31
Localisation : Charny-sur-Meuse, 55100, Lorraine
Date d'inscription : 17/09/2016

MessageSujet: Re: Questionnement pour une situation particulière avant adoption   Lun 19 Sep 2016, 14:29

Bonjour, Merci beaucoup pour ton retour d'expérience.
Le jardin est déjà clôturé doublement (et çà m'a déjà coûté une fortune pour le cheval) mais ça n'empêcherait pas un chien qui aurait vraiment décidé de s'en aller. Si j'ai vraiment un pb de fugue j'envisagerai d'y remédier par une protection supplémentaire. La seule animation dans le jardin car je suis isolée sont les voitures du la route et les chiens de la ferme attenante. Sinon mes chevaux qui en effet et heureusement ne troupeau te pas. Un border avait déjà jeté son dévolu sur le mien et même lorsqu'elle lui sautait dessus il avait la gentillesse de ne pas la toucher mais en cas de morsure je ne suis pas sûre de sa réaction.
Concernant le chenil je ne pense pas que ce soit différent de ta buanderie sauf si celle ci fait plus de 20m carré :). Je monte l'écurie cette semaine, nous allons lui faire une chatière qui lui permettra de sortir au besoin.

Un jour on m'a dit que les femelles fuguaient moins que les mâles. Est ce vrai ? Dans tous les cas je compte faire stériliser.
Revenir en haut Aller en bas
Rippy
Bordermaniaque avéré
Bordermaniaque avéré


Féminin
Nombre de message : 1897
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 12/11/2015
Une citation que j'aime bien: : Tu deviens responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé

MessageSujet: Re: Questionnement pour une situation particulière avant adoption   Lun 19 Sep 2016, 15:23

ça dépend de quel type de fugues on parle : des mâles fugueront plus facilement pour aller trouver femelle que l'inverse (même si ça existe aussi !). En revanche, des chiens fugueurs "pour d'autres raisons", il y en a des deux sexes ! Donc la stérilisation peut faire du bien, et une femelle est moins à risque, mais dans tous les cas il vaut mieux anticiper car une fois que l'habitude est prise c'est l'enfer ! Et le border n'est certes pas la race la plus fugueuse, en revanche les borders prennent très vite les habitudes, bonnes comme mauvaises Wink
Revenir en haut Aller en bas
vanda
Gardien du Forum
Gardien du Forum


Féminin
Nombre de message : 6965
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 28/08/2007
Noms de mes chiens: : Vanda Black Farmer Ela Hawk Loki Moss

MessageSujet: Re: Questionnement pour une situation particulière avant adoption   Lun 19 Sep 2016, 21:31

Scam636 a écrit:
Vanda: ce n'est pas impossible dans les mois à venir :). Est ce au même endroit que le centac ? J'ai une amie réserviste là bas.


ALors là...moi je suis au CENZUB en tant que civile ( je suis la bergère du camp)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/greensheep.fr/
Scam636
Posteur timide
Posteur timide


Féminin
Nombre de message : 31
Localisation : Charny-sur-Meuse, 55100, Lorraine
Date d'inscription : 17/09/2016

MessageSujet: Re: Questionnement pour une situation particulière avant adoption   Lun 19 Sep 2016, 21:52

Oui c'est bien là bas qu'elle est. Il y a des bergers ?! Incroyable. Je passerai te voir alors si j'y viens.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Questionnement pour une situation particulière avant adoption   

Revenir en haut Aller en bas
 
Questionnement pour une situation particulière avant adoption
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Conseils avant adoption
» Quelle race pour ma situation?
» Questionnaire pour adoption
» Important pour toute visite pré-adoption "chiens"
» [LAPIN] Besoin de conseils avant adoption

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Border Collie Forum :: VIVRE AVEC UN BORDER COLLIE: QUESTIONS ET INFOS DIVERSES :: Accueillir un Border collie-
Sauter vers: