Border Collie Forum
Ce forum héberge de nombreux nouveaux messages chaque jour.
Cependant, seuls les membres enregistrés et qui se sont présentés ont accès à l' intégralité des rubriques et données.

Vous souhaitez participer?
Il vous suffit de vous enregistrer pour devenir membre de la communauté.
L' inscription est libre, gratuite, et sa validation, immédiate.
Elle n'engage à rien et la suppression d'un compte est libre.

A bientôt sur le forum





Bienvenue sur le forum n°1 dédié au Border Collie. Plus de 10000 membres y ont participé, et plus de 10 ans d'ancienneté...
 


PortailRechercherAccueilRèglementS'enregistrerMappemondeConnexion

Partagez | 
 

 Education...qui parle d'éducation...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
robert
Bordermaniaque avéré
Bordermaniaque avéré


Masculin
Nombre de message : 698
Date d'inscription : 16/10/2007

MessageSujet: Education...qui parle d'éducation...   Mar 26 Mai 2015, 18:52

un coup de gueule que j'apprécie énormément !


" Education...qui parle d'éducation... par Françoise Martin
Comportementaliste canin.

Quand on voit c'qu'on voit et qu'on sait c'qu'on sait, on a bien raison d'penser c'qu'on pense et puis d'ne rien dire ! »

Ma seule différence avec la Madeleine Proust est qu'au lieu de ne rien dire....je parle, je parle fort .....que cela déplaise à certains d'entre vous qui me lisez, tant pis, que les invectives qui pourrissent mon ordinateur continuent, que les rumeurs les plus perverses, les plus vulgaires, les plus pernicieuses véhiculées par des forums de couleur dénués d'éthique et de respect circulent, que les vindictes écrites par ces soi-disant spécialistes de l'éducation canine leur permettent de lâcher cette agressivité qui dissimule simplement la peur de se remettre en question, leur savoir ne reposant que sur les postulats ancestraux sur lesquels ils ont bâtis leurs certitudes....

Peu m'importe je continuerais à parler fort....à parler fort pour dénoncer.....dénoncer.....dénoncer la violence que nos compagnons subissent quotidiennement...dénoncer la honte des pratiques existantes encore dans certains clubs canins pourtant validés par la SCC.....dénoncer et montrer du doigt ces professionnels de l'éducation canine qui jouent les « rambos » sur les terrains dit d'éducation, s'exprimant sur les forums internet en expliquant à des néophytes que le collier à pointes est une méthode traditionnelle non violente.....dénoncer les idées passéistes qui consistent à nous parler toujours et encore de dominants-dominés....des chiots secoués par la peau du cou pour les corriger...ou le museau mis dans le pipi et les excréments pour apprendre la propreté....

Ce jeune labrador de 18 mois ne verras pas éclore les nouveaux crocus de son jardin, il n'humera plus l'odeur de la nature qui se réveille après l'hiver et qui faisait frémir ses moustaches, il n'aura pas fêté Noel cette année, son cadeau a été la piqure de la mort....il a rejoint le paradis des chien parce qu'il grognait et montrait ses jolies dents.

Ces maîtres responsables de la décision qu'ils ont prise ne lui ont pas donné le temps nécessaire pour se modifier car en mon « âme et conscience » il pouvait changer, il avait mis 16 mois à être ce qu'il était devenu..... il n'est devenu que ce que les êtres humains avaient fait de lui..... il lui fallait un peu plus de temps qu'une semaine.....pour reprendre confiance...pour accepter de vivre avec les autres différemment.

Il n'a pas eu le temps....son seul tort a été de se rebeller devant l'inacceptable, son seul tort a été de refuser de subir la loi de « l'éducateur canin », la loi du plus fort mais est ce que le terme éducateur peut être employé, je vous laisse seuls juges.

Ce professionnel connu n'a comme « méthode » que cette croyance ancestrale où l'être humain est le dominant, l'animal le dominé celui qui doit se plier devant l'être suprême.....

Aurais-tu pauvre chien la moindre velléité de refus que tu es pendu....oui vous avez bien lu : PENDU....pratique connue dans certains clubs canins comme technique de rééducation appelée indifféremment « la corvée de bois, ou faire du manège », pratique commune chez certains professionnels à domicile : la pendaison.

Pas besoin de matériel sophistiqué, un collier étrangleur (le terme est choisi...), une laisse et un petit peu de force et le tour est joué : le chien est décollé du sol sur les deux pattes arrières, puis quelque fois soulevé complètement, le collier étrangleur faisant son office, le chien est remis sur ses pattes lorsque la respiration lui manque un peu trop.....certains vont subir cette pendaison quotidienne jusqu'à ce que soi-disant ils plient définitivement...

Que l'on ne vienne pas me dire que cela n'existe pas...que je délire...que j'invente...je l'entends régulièrement dans mes consultations de comportementaliste....le sujet semble tabou....personne n'ose en parler et pourtant....et pourtant c'est quotidien....

Pauvres éducateurs canin dont la misère intellectuelle s'exprime à travers la violence, dont l'incapacité de se remettre en cause ne cache que la peur d'une vision inconnue celle d'une autre relation avec l'animal.

Pauvres éducateurs canin dont, pour certains, le seul schéma de travail est la relation dominant-dominé.....vous criez haut et fort que vous êtes des spécialistes de l'éducation, des spécialistes du comportement canin, que vous aimez les chiens...je ne veux pas entendre que vous aimez les chiens, ils ne me semblent servir qu'à assouvir vos instinct de bourreau, ils ne sont que le paratonnerre de votre incompétence.

Propriétaires de chiens, ne laissez pas vos compagnons devenir des victimes, ne cautionnez pas la violence, refusez le collier à pointes, refusez le collier étrangleur que l'on vous impose dans certain club canin.

La violence ne fera jamais de vous un leader, vous ne serez jamais respecté par votre compagnon, vous serez simplement craint mais ne doutez jamais qu'un jour ou l'autre, à un moment ou à un autre, ce chien qui est le compagnon de votre vie grognera et vous montera les dents parce que vous ou le soi-disant éducateur canin vous lui aurez montré que l'être humain est un prédateur irrespectueux et non pas un être de confiance porteur de savoir et de charisme.

Faites confiance à des éducatrices ou éducateurs canin qui vous parlent de relation d'autorité et non pas de domination, qui vous parlent d'amour et non pas de violence, qui vous parlent de respect de l'autre et non pas de dominé.

Il existe d'excellents professionnels, vous en avez besoin... cherchez les...

La violence n'est pas un moyen d'éducation, c'est seulement la porte grande ouverte à une mort future.

Le jeune labrador est mort parce qu'il osé dire à ses maîtres qu'ils n'étaient pas à la hauteur, a osé dire qu'il n'était pas d'accord, a osé dire...osé dire...osé dire.....il s'est tu à jamais.

Pour lui et pour les autres, je pense au Pasteur Martin-Luther King qui dans un sermon à Atlanta a dit :

« Nous cessons de vivre le jour où nous passons sous silence les choses qui comptent pour les autres »

Je continuerai à parler fort....

Françoise Martin
Comportementaliste canin. "
Revenir en haut Aller en bas
lola
Bordermaniaque avéré
Bordermaniaque avéré
avatar

Féminin
Nombre de message : 2892
Localisation : isère
Date d'inscription : 20/03/2008
Noms de mes chiens: : Eole (border) et Kézak ( chien loup tchèque), Intox (jack russel), Kern ( au paradis des borders )
Une citation que j'aime bien: : Sans la liberté de blâmer, il n'y a pas d'éloge flatteur (Beaumarchais)

MessageSujet: Re: Education...qui parle d'éducation...   Mar 26 Mai 2015, 20:52

Je ne connais pas cette dame mais ce qu'elle me dit raisonne fort en moi. Mon clt m'a obligée à oublier ce qu'on m'avait appris, à faire autrement. Bannir la violence ne veut pas dire être laxiste. Je ne laisse rien passer au tchèque mais comme ce chien ne supporte aucune contrainte physique, aucune forme de violence, il faut juste apprendre à demander autrement.
Au début quand il était chiot ça se passait mal, il était tj dans l'affrontement, la rebellion. On me disait, il faut lui rentrer dedans plus fort, si tu ne règle pas ce pb maintenant dans un an il te bouffe etc. J'ai fini par comprendre qu'il avait juste peur...Pas rancunier pour un sou, il est deux ans plus tard un magnifique compagnon, confiant, obéissant et très affectueux. Pourtant il avait parfois des réactions très violentes, j'ai failli m'en séparer. Ce n'est que quand j'ai accepté de considérer notre relation autrement que les choses ont évolué.
Alors l'histoire du labrador ou de tant d'autres je la comprends parce que ça aurait pu être lui, ça aurait pu être moi...
Revenir en haut Aller en bas
titflo
Bordermaniaque avéré
Bordermaniaque avéré
avatar

Féminin
Nombre de message : 533
Localisation : région parisienne
Date d'inscription : 13/11/2012
Noms de mes chiens: : Oréo (BC), Tikky (x ckc), Jump (x BC)

MessageSujet: Re: Education...qui parle d'éducation...   Mer 27 Mai 2015, 11:13

Oh oui ça résonne... Ganja était terriblement peureux, impossible à gérer en laisse dans la rue. "Pourquoi ne vas-tu pas en club canin ?".
Première séance "essai"... On est en observation Ganja et moi. Des colliers étrangleurs, surpopulation, des chiens qui tournent, se frôlent, des cris. On est en région parisienne, la clientèle est nombreuse. Et lorsqu'un pauvre colley se retourne pour chiquer le chien qui l'a frôlé de trop près l'éducateur se jette dessus, l'arrache à sa maîtresse et le pend Shocked :beurk:
J'a pris la fuite...
Deuxième club, je me renseigne sur la méthode. On m'assure "oui, oui, méthode positive". Et rebelote, collier étrangleur, on tourne et mon pauvre Ganja qui fixe le parking au lieu de suivre ma fille. Et ma fille ado qui se fait engueuler "ton chien tu ne le contrôles pas, montre lui que c'est toi le chef". Et moi je vois le regard de mon chien qui fixe la liberté, ma fille qui se braque sur le chien ... Je discute, "il a peur, il crève de peur"... Ben faut le faire bosser, le socialiser, le confronter à ses peurs... Allez au boulot, coups secs sur le collier. Et n'oubliez pas la friandise, méthode positive.
J'ai perdu du fric cette fois ci, mais j'ai pris la fuite, encore. Et mon pauvre Ganja a commencé à chasser tous les chiens qui s'approchaient de trop près. On a décidé d'arrêter et de s'isoler, chercher les coins où il n'y avait personne pour le sortir, lire des bouquins sur l'éducation positive (la vraie) et discuter sur des forums... Parce que ce chien était adorable avec nous, on a décidé de le protéger lui.

On veut nous faire croire qu'il faut protéger les humains de chiens qui seraient incontrôlables. Je pense qu'en protégeant les chiens des brutes décérébrées on aura le même résultat. ll y a des maîtres effondrés par le traitement infligé à leur chien mais on leur a fait croire qu'ils n'y connaissaient rien et qu'ils étaient un danger pour les autres et eux-mêmes. Alors ils subissent avec leur chien. Et c'est logique. On leur assène que s'ils renoncent, un enfant sera défiguré, qu'ils seront responsables et que leur chien sera euthanasié. Parce qu'en plus, si le chien devient agressif suite aux mauvais traitements, on prétendra que c'était dans sa nature et qu'il était irrécupérable... C'est de la manipulation et oui il faut le dénoncer. Mais où ? Comment sont-ils formés ? Par qui ? Je n'ai pas eu la chance d'en croiser un bien mais il me semble qu'ils existent. Où se situe la différence, dans leur démarche personnelle ou dans leur formation ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Education...qui parle d'éducation...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Education...qui parle d'éducation...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Education...qui parle d'éducation...
» Ian DUNBAR parle de l'éducation canine respectueuse du chien
» Ian DUNBAR parle de l'éducation canine .. un pur moment de bonheur !
» tapis d'éducation
» education + agility

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Border Collie Forum :: VIVRE AVEC UN BORDER COLLIE: QUESTIONS ET INFOS DIVERSES :: Education-Comportement-
Sauter vers: