Border Collie Forum
Ce forum héberge de nombreux nouveaux messages chaque jour.
Cependant, seuls les membres enregistrés et qui se sont présentés ont accès à l' intégralité des rubriques et données.

Vous souhaitez participer?
Il vous suffit de vous enregistrer pour devenir membre de la communauté.
L' inscription est libre, gratuite, et sa validation, immédiate.
Elle n'engage à rien et la suppression d'un compte est libre.

A bientôt sur le forum





Bienvenue sur le forum n°1 dédié au Border Collie. Plus de 10000 membres y ont participé, et plus de 10 ans d'ancienneté...
 


PortailRechercherAccueilRèglementS'enregistrerMappemondeConnexion




PROBLÈMES DE SURDITÉ CHEZ LE BORDER COLLIE


Les différentes causes de surdité
Une surdité peut être transitoire ou définitive, partielle ou totale, congénitale ou acquise.
Dans les formes acquises, on retrouve essentiellement les surdités liées à
• des traumatismes sonores ou physiques (chocs, sons, corps étrangers...)
• des otites ( virale, bactériennes, fongiques )
• l'âge du chien ( presby-acousie ) : la vieillesse est souvent accompagnée d'une diminution de l'acuité auditive

Dans les formes congénitales héréditaires on retrouve comme cause essentielles, chez le Border collies, les gènes Merle et S ( white Spotting ) sous sa forme allélique sw, également appelée "facteur blanc". Ces facteurs génétiques, qui ont par ailleurs tous les 2 une incidence sur la couleur de la robe ( voir plus bas et page "couleurs", entraînent fréquemment des déficits aufitifs chez les sujets homozygotes ( qui en ont hérité de leur 2 parents )


Relation entre surdité et couleur de robe
Les mélanocytes sont les cellules de l'organisme qui produisent la mélanine, pigment naturel responsable de la coloration des poils, de la peau et de l'iris.
Or, l'oreille interne, où les sons sont transformés en signaux nerveux, comprend un élément que l'on appelle la cochlée, et qui contient des mélanocytes. Le rôle exact de ces mélanocytes cochléens dans l'audition n'est pas connu, mais on constate que dans les race de chiens ayant des oreilles blanches, le taux de surdité est significativement plus élevé que chez les autres races. De même, les individus aux oreilles blanches sont plus souvent déficients auditifs que les autres individus de la même race.
Or, l'absence de coloration des oreilles est généralement un signe que les mélanocytes n'ont pas migré vers cette zone, lors de la maturation de l'embryon.
Il peut aussi s'agir d'une inhibition de la synthèse de la mélanine, et par ailleurs, les mélanocytes peuvent avoir migré jusqu'à l'oreille interne sans atteindre l'épithélium, dans ces cas, les oreilles sont blanches, mais la cochlée est normalement pourvue en mélanocytes et le chien n'est pas sourd pour autant.
Enfin, Il n'est pas rare qu'un chien sourd de naissance présente une coloration au niveau des oreilles, d'autres causes pouvant être incriminées à la déficience auditive.
De fait, il n'est pas rare que les Border collies ont une ou les 2 oreilles sont blanches présentent une déficience auditive. Toutefois, ce n'est pas systématique, ni une condition nécessaire à la surdité.

"Facteur blanc" et gène Merle
Il existe des gènes qui contrôlent ou inhibent la migration des mélanoblastes, qui sont les cellules-souches des mélanocytes, depuis la crête neuronale chez l'embryon.
Ces entités sont respectivement le "gène Merle" et le "facteur blanc" . Il s'agit de facteurs génétiques qui , chacun à leur manière, empêchent la migration des mélanocytes vers leurs destinations normales, et de ce fait, entraînent des défauts de pigmentation sur la robe, mais aussi, parfois l'absence de mélanocytes dans l'oreille interne, ce qui cause de déficiences auditives.
Ces défauts de migrations sont très augmentés augmentés lorsque le chien est homozygote ( c'est à dire lorsqu'il a hérité de ces facteurs de ses 2 parents ), ce qui a pour conséquence une augmentation des plages de blanc sur le pelage ainsi qu'une augmentation très significative du risque de déficience auditive.
Il s'agit-là d'une des raisons pour lesquelles ils ne faut jamais faire de croisement entre 2 chiens à robe Merle ni entre 2 chiens aux panachures blanches importantes.

Pour des explications plus poussées, rendez-vous sur les pages dédiées aux couleurs.

Diagnostic
Il est important de savoir repérer une surdité. Il faut y penser devant des changements inhabituels chez le chiens, comme une désobéissance, la non réaction du chien à certains sons familiers ( rappels) , associés à de modifications de sa personnalité, une irritabilité...
Il est très simple de poser un diagnostic de surdité: il suffit de capter l'attention du chien ou du chiot sur un objet précis dans un lieu calme et silencieux, au moyen de nourriture, par exemple, et de faire provoquer un son hors de son champ de vision. Le chien, surpris, devrait tourner la tête en direction du son.
Toutefois, la surdité n'est pas nécessairement totale, et, de plus, elle n'est pas non plus toujours bilatérale. Afin de déceler une surdité unilatérale, l'examen gagnera à être plus fin, en claquant des doigts doucement d'un côté puis de l'autre de la tête d'un chien dont le regard est fixé droit devant lui, toujours au moyen de nourriture par exemple. Pour inciter le chien chercher la provenance du son, il doit être surpris, et pour cela, le personne qui claquera des doigts arrivera par l'arrière, discrètement et sans se faire "repérer" de l'animal.
Outre qu'elle peut être uni ou bi-latérale, une déficience auditive peut varier en intensité et en qualité: les sons concernés par la perte auditive peuvent être les aigûs ou les graves. Bien définir la nature et l'importance de la déficience permet d' orienter au mieux la stratégie que le maître mettra en place pour palier ce handicap.

Vivre avec un chien sourd
Il est évident qu'un Border sourd ne pourra pas travailler sur troupeau aussi efficacement qu'un autre, notamment pour la réalisation de travaux de précisions, et que sa déficience représentera un certains handicap dans certaines activités. Mais il faut savoir que la surdité n'est pas un obstacle, ni à la plupart des activités et sports canins, ni même à la réalisation de tâches simples au troupeau, comme aller chercher, rabattre, contenir... toutes ces choses étant naturelles chez cette race.
Un Border sourd, comme tout chien sourd, peut mener une vie tout fait normale, à ceci-près qu'il va falloir à ses maîtres adapter des stratégies de communication et certaines habitudes de vie à son handicap. Vous trouverez sur les forum et en faisant des recherches sur internet, un foule d'information et de conseils susceptibles de vous aider à profiter au maximum de votre chien. En voici quelques uns:
• Bien définir les différents signaux qui permettront de communiquer avec le chien. Ils doivent être toujours les mêmes, être visibles clairement à distance et ne nécessiter, de préférence, qu'une seule main.
• Signalez votre présence lorsque vous entrez dans une pièce en lui touchant l'épaule par exemple
• prévenez les accidents en redoublant de vigilance à l'extérieur, par rapport à un autre chien, car de nombreux dangers peuvent lui échapper.