Border Collie Forum
Ce forum héberge de nombreux nouveaux messages chaque jour.
Cependant, seuls les membres enregistrés et qui se sont présentés ont accès à l' intégralité des rubriques et données.

Vous souhaitez participer?
Il vous suffit de vous enregistrer pour devenir membre de la communauté.
L' inscription est libre, gratuite, et sa validation, immédiate.
Elle n'engage à rien et la suppression d'un compte est libre.

A bientôt sur le forum





Bienvenue sur le forum n°1 dédié au Border Collie. Plus de 10000 membres y ont participé, et plus de 10 ans d'ancienneté...
 


PortailRechercherAccueilRèglementS'enregistrerMappemondeConnexion




LES ORIGINES DU BORDER COLLIE


Un chien né pour être un conducteur de troupeaux hors-pair
Le Border collie est né en Grande Bretagne, essentiellement à la frontière anglo-écossaise, au Nord de L'Angleterre. "Border" est le nom de la région frontalière anglo-écossaise, et "Collie", le terme générique qui désigne un chien de berger écossais.
Les éleveurs de cette zone traditionnellement moutonnière ont sélectionné au fil des décennies des chiens de berger capables de travailler sur des troupeau vivant à l'état sauvage la majeure partie de l'année. Les chiens Qu'ils retenaient devaient donc travailler de manière très calme et à distance pour ne pas stresser ces bêtes très farouches, mais être également sûr et déterminés pour venir à bout des plus rétives, sans toutefois les stresser pour éviter les affolements et dommages. Il leur fallait être également capables de travailler à de grandes distances de leur maître et être suffisamment souple de caractère pour accepter un dressage permettant ce type de travail.
Puissance, mais douceur et souplesse de caractère: voilà quelles furent donc les 3 grands axes de la sélection qui ont permis à cette race de voir le jour. Ces 3 points sont ceux qui doivent rester à l'esprit de tout éleveur désireux de poursuivre la sélection du border afin que la race perdure et conserve ses qualités d'origines.
L'éradication précoce des prédateurs potentiels - le loup y a été éradiqué précocément, comparé au vieux continent- a permis d'orienter la sélection sur les seules aptitudes à la conduite, et non pas, en plus, à la protection comme ce fût le cas pour la plupart des races bergères européennes, nées dans des zones où le loup a longtemps sévit.
C'est probablement l'unilatéralité de cette sélection, sans compromis, qui a permis d'arriver à des individus chez qui l'instinct de prédation, tel qu'il se manifeste chez cette race se trouve aussi marqué, et à des qualités utiles à la conduite de troupeaux aussi remarquables, pour ne pas dire tout à faire exceptionnelles.
Au fil du temps, des concours de troupeau ont commencé à être organisés entre éleveurs de moutons afin, entre autres, de repérer les meilleurs chiens et opérer ainsi une sélection pertinente en vue d'améliorer le cheptel.
Le premier concours officiel s'est déroulé en 1873.
20 ans plus tard, l'étalon Hemp 9 ( dit "Old Hemp" ) ancêtre de la plupart des borders, et père de nombreux champions, a posé la limite à partir de laquelle on considère que la race a été fixée.

Une sélection au troupeau qui perdure
L' ISDS , ( International Sheepdog Society ) premier "club de la race", a été créé en 1906 et son propre livre des origines en 1908, le Stud-Book. Ce livre est distinct du livre des origines reconnu par la FCI, tenu, lui, par le Kennel Club qui n'a reconnu la race pourtant que beaucoup plus tard, en 1976, et l'a alors assortie d'un standard physique.
Le propre de l'ISDS, club dont le livre n'est toujours pas reconnu par la Fédération Canine Internationale, est d'avoir choisi de gérer la race sans considération de standard morphologique, en poursuivant un but unique concernant le Border collie " sheepdog": enregistrer des chiens de troupeau avec pour seule considération, leurs origines , (inscription au titre de la descendance ) et, parfois, leurs qualités bergères ( inscription au mérite )
Il va sans dire que c'est à la politique menée par l'ISDS que le monde entier doit aujourd'hui la race, avec ses qualités...
L'actuelle sélection parallèle sur un standard morphologique est en train de "dénaturer" une partie du cheptel, et l'on peut constater qu'il existe d'ores et déjà un clivage , plus ou moins prononcé selon les régions, entre le Border Collie issu d'une sélection continue au troupeau ( encore appelé "sheepdog" au sein de l'ISDS ) , et le "nouveau" Border collie, sélectionné comme les autres races, sur des critères morphologiques.
Le phénomène varie selon les pays et les élevages, avec l'orientation de la sélection appliquée par chacun.

Dans quelques pays, des passionnés de la race ont créé des associations non reconnues par la FCI, qui continuent d'enregistrer des chiens de travail au troupeau uniquement. Ces sociétés sont affiliées à l'ISDS dont elles enregistrent les pédigrées et qui reconnait les leurs.( Liste visible sur le site de l'ISDS )

Il faut dire que le Border collie est aujourd'hui , dans le monde entier, le chien le plus utilisé sur les exploitation agricoles et par les bergers dont il est un auxiliaire précieux, grâce à ses aptitudes remarquables au troupeau.
En France, où le Border a été importé au début des années 70, le club de race, l'AFBC, a obtenu une dérogation tout à fait exceptionnelle de la part de la SCC pour la confirmation des chiens: en effet, ce sont des juges experts confirmateurs de l'AFBC uniquement, qui réalisent l'examen de confirmation, sur la base de quelques critères morphologiques ( très souples ) , mais aussi et surtout sur la base du comportement que le chien présenté développe au contact d'un lot de brebis, en l'absence de commandes, ce qui permet d'apprécier ses qualités naturelles.
Cet examen de confirmation, qui est un préalable obligatoire pour l'obtention définitif du LOF, est une certaine garantie de sauvegarder les aptitudes bergères du border collies, ces aptitudes indispensables pour qu'il continue de rendre de précieux services à de nombreux éleveurs de bétail, mais aussi, même si ce n'est évidemment pas le but, qui assurent la pérennité de toutes les qualités qui font son succès auprès d'un public plus large.